Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le carnet tactique de la onzième journée de Ligue 1
So Foot23/11/2020 à 17:00
Temps de lecture: 2 min

Le carnet tactique de la onzième journée de Ligue 1

Le carnet tactique de la onzième journée de Ligue 1

Cette saison, So Foot revient après chaque journée de Ligue 1 sur trois points tactiques. Cette semaine, retour sur un Monaco-PSG double face, sur la masterclass livrée par Andy Delort face à Strasbourg et sur le duo Yaz?c?-David.

? Monaco-PSG : quand Kova? passe un scénario à la javel


Il y avait tous les ingrédients pour que la cocotte explose et c'est exactement ce que souhaitait aussi Niko Kova? qui, depuis le début de la semaine, cherchait à planter un message et un seul dans la tête de ses joueurs : le PSG est une équipe "d'humains" et non un groupe de petits aliens. Ainsi, tout était possible à condition de "respecter le plan de jeu" et de jouer "sans crainte", soit tout ce que la bande à Kova? n'a d'abord pas fait vendredi soir, le premier acte de ce Monaco-PSG tournant au film d'erreurs pour l'ASM. Sans Wissam Ben Yedder, positif à la Covid-19, le Croate avait décidé de coiffer son 4-4-1-1 brillant contre Bordeaux et à Nice avec Willem Geubbels et de titulariser pour la première fois depuis fin septembre Fodé Ballo-Touré à gauche de sa défense. Résultat : à l'heure de l'entracte, Kova? a vu ses joueurs rentrer avec les yeux explosés, des nœuds au ventre, deux buts de retard et une seule petite frappe cadrée - aucune dans le jeu puisque Volland a chauffé les gants de Keylor Navas sur coup franc. Mais comment l'expliquer ? Kova? : "À la mi-temps, j'ai dit aux joueurs qu'on était mauvais, que ce n'était pas l'ASM que je voulais voir. On avait peur, mais ce n'était pas nécessaire, car si on jouait vite, en une touche..." Si on joue vite, en une touche, on peut bouger un bloc qui offre autant d'espaces que celui du PSG, mais encore faut-il éviter de s'automutiler, car si l'AS Monaco n'a pas connu de grosses turbulences sans ballon, elle a provoqué un paquet d'explosions avec ballon.


Alors que l'ASM vit un début de match plutôt tranquille, Vito Mannone tache la sortie de balle monégasque en ajustant mal sa relance en direction de Matsima. Heureusement, derrière, l'Italien va se rattraper devant Moise Kean.


Quelques minutes plus tard, nouvelle cassure dans la sortie de balle : trouvé côté droit, Matsima cherche Volland, mais va rendre le ballon au PSG.


Puis, première vraie explosion Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer