Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le Bayern roule sur la Lazio
So Foot23/02/2021 à 22:57
Temps de lecture: 1 min

Le Bayern roule sur la Lazio

Le Bayern roule sur la Lazio

Supérieurs dans tous les secteurs du jeu et bien aidés par une arrière-garde laziale catastrophique, les Bavarois ont découpé la Lazio dans son antre. Et pris une option taille patron pour se qualifier pour les quarts de finale de cette ligue des champions.

SS Lazio 1-4 Bayern Munich

Buts : Correa (49e)pour la Lazio // Lewandowski (09e), Musiala (24e), Sané (42e), Acerbi (47e, csc) pour le Bayern

Lorsqu'on entame un duel, mieux vaut combattre à armes égales. Un mousquet ne surpassera pas un bazooka. Une dague ne dévira par un sabre. Et la Lazio ne battra pas le Bayern Munich. Quand le feu bavarois tonne, mieux vaut lui opposer des défenses en acier trempé. Sauf que les Biancocelesti, plombés par une arrière-garde désastreuse, n'avaient tout simplement pas les moyens d'opposer une résistance digne de ce nom au champion d'Europe en titre.

Rome, ville ouverte


Pour allonger un adversaire, le Bayern a l'avantage d'avoir le choix des options : soit le détruire façon rouleau rouleau compresseur, soit l'invisibiliser, en monopolisant la gonfle avec virtuosité. Les Munichois ont choisi la seconde alternative en début de rencontre et la Lazio, dépassée techniquement, disparait le long d'un premier quart d'heure à sens unique. Comprimés, asphyxiés, parfois paniqués, les Laziali se retrouvent à courir derrière le score quand Musacchio offre une passe en retrait en guise d'offrande à Lewandowski. Le Polonais crochète tranquillement Reina et n'a plus qu'à marquer dans le but vide. La Lazio se met alors enfin à arrêter de pétocher, et commence à enquiquiner le Bayern, en exploitant les espaces que les Munichois laissent dans la profondeur.

Thiago Silva forfait contre l'Atlético

A la retombée Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer