Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La voiture la plus chère du monde bientôt aux enchères
information fournie par Partenaire14/08/2014 à 11:30
Temps de lecture: 2 min

La Ferrari 250 GTO, par sa rareté, sa beauté et ses succès en course, est le modèle le plus recherché par les collectionneurs de la marque italienne.

La Ferrari 250 GTO, par sa rareté, sa beauté et ses succès en course, est le modèle le plus recherché par les collectionneurs de la marque italienne.

La Ferrari 250 GTO fait figure de mythe parmi les amateurs de belles carrosseries. Les collectionneurs les plus fortunés se l'arrachent. En effet, se payer cette voiture emblématique de la marque au cheval cabré n'est pas donné à tout le monde, car elle n'a été produite qu'à 36 exemplaires. Sans parler du fait qu'il s'agit ni plus ni moins de la voiture la plus chère de tous les temps. Ce record date de l'an dernier, quand un modèle a été vendu pour la somme hallucinante de 52 millions de dollars (environ 38, 9 millions d'euros) ! Cela reste raisonnable en comparaison des yachts les plus onéreux de la planète, mais ça représente tout de même plus de onze Lamborghini Veneno Roadster, la voiture actuelle la plus chère du monde (4, 5 millions de dollars). Un autre exemplaire de la Ferrari 250 GTO est mis aux enchères aujourd'hui, à l'occasion du Concours d'Elégance de Pebble Beach en Californie, par la maison Bonhams. Estimé entre 60 et 75 millions de dollars, il devrait battre le record établi l'an dernier.

Une voiture exceptionnelle à tous les niveaux

La 250 GTO mise en vente par Bonhams en Californie est le châssis 3581GT, un exemplaire à l'histoire bien remplie. Livré en gris, à l'origine, au pilote français Jo Schlesser et à son compatriote Henri Oreiller, ce bolide a remporté le Tour de France Automobile en 1962. Mais, un peu plus tard, ce dernier trouve la mort dans un terrible accident survenu lors des Coupes du Salon à Montlhéry. Reconstruite en avril 1963, elle est reprise par l'Italien Paolo Colombo, qui gagne 12 des 14 courses de côte disputées à son volant. À la fin de l'année, Ernesto Prinoth la rachète et dispute quelques courses avec, avant un accident nécessitant trois semaines de réparations. Il la propose alors à la vente et la Ferrari 250 GTO est acquise par Fabrizio Violati pour 2, 5 millions de lires (27 500 euros environ). Ce collectionneur l'a parfaitement entretenue jusqu'à sa mort en 2010. Aujourd'hui, elle appartient à sa famille qui a décidé de s'en séparer.

Selon les estimations, le prix de vente de cette Ferrari 250 GTO de 1962, la 17e des 36 exemplaires produits, pourrait atteindre 75 millions de dollars (soit environ 56 millions d'euros) ! Elle a donc toutes les chances de devenir la nouvelle voiture la plus chère du monde. Elle serait ainsi la troisième 250 GTO à figurer dans les cinq voitures les plus chères de l'histoire de l'automobile. Plus de 50 ans après sa naissance, la légende de ce modèle mythique n'a pas fini de s'écrire.