Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

" La vie de Marinette Pichon, c'est du petit lait pour une réalisatrice"
So Foot04/03/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

" La vie de Marinette Pichon, c'est du petit lait pour une réalisatrice"

" La vie de Marinette Pichon, c'est du petit lait pour une réalisatrice"

Qui d'autre que Marinette Pichon pour le premier biopic d'une sportive en France ? La réponse semblait logique, tant celle qui est longtemps restée la meilleure buteuse des Bleues a été une pionnière tout au long de sa vie. Pour son deuxième long-métrage, Virginie Verrier a donc décidé d'adapter le parcours tumultueux de cette icône du football sur le grand écran. Et la réalisatrice n'a pas eu à se creuser les méninges pour le scénario : enfance ravagée par un père alcoolique et violent, passion dévorante pour le football, rêve américain, homosexualité et parentalité, il n'y a eu qu'à piocher dans le réel pour trouver l'inspiration. En attendant la sortie en salles prévue pour 2022, entretien croisé.

Virginie, qu'est-ce qui t'a motivée à adapter la vie de Marinette au cinéma ?
Virginie Verrier : Il y a deux ans, j'ai décidé pour mon second film que je voulais faire un biopic sur une sportive. J'ai fait dix ans d'athlétisme, et le sport a été très important dans ma construction personnelle au cours de mon adolescence. Donc j'étais en train de lire des biographies de sportives, et à ce moment-là, un ami me conseille celle de Marinette. J'accroche immédiatement. Je la lis en une heure, d'une traite, et je sens déjà qu'il y a des thématiques qui me parlent. La semaine d'après on se rencontrait.

"Jamais je n'aurais imaginé que quelqu'un trouve ma vie intéressante et décide d'en faire un film."Marinette Pichon

De ton côté, Marinette, comment as-tu réagi à cette nouvelle ?
Marinette Pichon : Ça a été une grande surprise. Et puis rapidement, on s'est mises à discuter. Je cherchais à cerner les valeurs de Virginie afin de savoir si on pourrait s'entendre. C'est essentiel quand tu te confies si profondément à quelqu'un, car il n'y a pas de zone d'ombre dans ce type de projet. Elle m'a convaincue, et j'ai su dès le début que c'était la personne avec laquelle je voulais m'embarquer. Mais c'est un peu comme pour le livre : jamais je n'aurais imaginé que quelqu'un trouve ma vie intéressante et décide d'en faire un film.
VV : Tu as été une précurseuse et tu l'es toujours. Tu fais partie de ces femmes qui prennent la parole pour en inspirer d'autres. Tu es complètement dans l'air du temps.
MP : Pourtant avec mon âge, Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer