Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Saint-Valentin est-elle passée de mode ?
Partenaire08/02/2016 à 17:30
Temps de lecture: 1 min

Chez ceux qui choisissent de fêter la Saint-Valentin, le dîner romantique à la maison est bien plus prisé que la sortie au restaurant. Parce que le lit est plus près ?

Chez ceux qui choisissent de fêter la Saint-Valentin, le dîner romantique à la maison est bien plus prisé que la sortie au restaurant. Parce que le lit est plus près ?

De moins en moins romantiques, les Français ? Ils sont en cas de moins en moins nombreux à souhaiter célébrer l'amour le 14 février. C'est ce que tend à démontrer une étude révélée début février par AVendreALouer. fr. En effet, le site de petites annonces immobilières met en exergue le désintérêt progressif des amants et célibataires hexagonaux pour la Saint-Valentin. Il évoque également les cadeaux qui ont la cote chez ceux qui choisissent de pérenniser la tradition romantique. Découvrez les chiffres, parfois étonnants, de la Saint-Valentin française.

La flèche de Cupidon n'est plus aussi efficace qu'auparavant. Du moins, elle n'a pas l'effet escompté chez les couples sondés par le site AVendreALouer. fr, dont 59% déclarent ne pas souhaiter célébrer la Saint-Valentin cette année. Parmi eux, ils sont 48% à n'avoir jamais daigné fêter l'amour à cette date symbolique du 14 février, tandis que 11% affirment de leur côté qu'ils ne le font plus. Il semblerait que l'étincelle des "jeunes" couples pousse ces derniers à organiser un événement romantique puisque 53% des duos formés il y a moins de sept ans fêteront la Saint-Valentin. De même que 54% des amants âgés de 15 à 24 ans.

Un 14 février chez soi plutôt qu'au restaurant

Il en existe, dans toute la France, des lieux magiques où passer une Saint-Valentin au sommet du romantisme. Pourtant, c'est au chaud dans leur nid douillet que la majorité des Français (55%) souhaite mettre leur couple à l'honneur. Ils sont 44% à souhaiter privilégier le tête à tête à table, tandis que 11% ont plus des envies de sofa, de plaid bien chaud et d'un bon film (pourquoi pas le sulfureux "50 Shades of Grey" ?).

Si l'adjectif "commercial" revient souvent lorsque l'on évoque la Saint-Valentin, le cadeau offert à sa douce reste néanmoins à la mode. Fleurs, bijoux, parfums, vêtements et week-end romantiques demeurent, dans l'ordre, les présents les plus prisés. Et les célibataires dans tout ça ? Sept pour cent d'entre eux voient le 14 février comme une belle occasion de rencontrer l'âme soeur. À défaut d'amour, il leur reste l'optimisme.

Les Risques en Bourse

Fermer