Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La saga Montblanc : de la plume à l'horlogerie
Partenaire06/06/2015 à 17:30
Temps de lecture: 3 min

La Montblanc Heritage Chronométrie Quantième est une des nombreuses montres qui ont inscrit la marque dans l'horlogerie de luxe.

La Montblanc Heritage Chronométrie Quantième est une des nombreuses montres qui ont inscrit la marque dans l'horlogerie de luxe.

Bien que confortablement installée au Locle (Suisse), la division horlogère de Montblanc a tout gardé de son essence allemande. Leader sans conteste du marché du stylo-plume de luxe, la marque tente pourtant de s'immiscer sur la grande scène horlogère en faisant souvent partie des montres les plus attendues des salons internationaux. Retour sur 109 ans d'histoire au service de la qualité et du design.

Une histoire qui s'écrit à la plume

A la différence de Jaeger-Lecoultre ou Longines, Montblanc ne s'est pas développé directement dans l'industrie horlogère. En 1906 naît la marque de l'initiative de trois hommes qui unirent leurs forces : le banquier Alfred Nehemias, l'ingénieur August Eberstein et le papetier Claud Johannes Voss. En effet, les deux premiers se passionnent pour le premier stylo plume qui ne coule pas et souhaitent développer l'idée afin d'y intégrer un encrier et faire rentrer la papeterie dans le monde du luxe.

Bien qu'allemande, la jeune entreprise préfère les sonorités de la langue française pour son patronyme. Ainsi, elle adopte en 1913 l'étoile blanche à quatre ramifications qui représente le sommet de la plus haute montagne d'Europe, symbole de qualité et d'excellence : le Mont Blanc.

C'est en 1924 que l'entreprise sort son premier coup gagnant sous le nom de Meisterstück. Ce stylo-plume inscrit définitivement Montblanc dans la haute papeterie de luxe. Preuve en est, à peine deux ans plus tard, la marque est en plein essor et s'installe durablement dans une soixantaine de pays.

Une reconstruction progressive

Cet élan fulgurant se verra stoppé par la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, Montblanc se relève de ses cendres et entame une période de reconstruction dès les années 1950 en jouant sur la gloire toujours actuelle de ses stylos de maître.

C'est ainsi que le 60 Line émerge dès 1955, devenant ainsi le premier succès de l'après-guerre en complément de la gamme Masterstück. On notera le coup de publicité gigantesque que s'offre l'entreprise en 1963 grâce à un échange célèbre entre deux politiques : en fâcheuse posture avec sa propre plume, le chancelier allemand se voit prêter le mythique stylo Montblanc par John Kennedy. Il n'en fallut pas plus pour asseoir encore un peu plus la notoriété de la marque.

A partir de là, Montblanc développe des dérivés de ses modèles phares et s'installe ainsi progressivement sur tout le globe, notamment en Asie dans les années 1990. C'est dans cette période que l'histoire du papetier prend un tournant décisif : en 1993, Montblanc est racheté par Vendôme Luxury Group SA (aujourd'hui Richemont, deuxième groupe de luxe au monde).

Du stylo à la montre

Désormais, l'entreprise diversifie ses activités. Tout en restant leader du marché des stylos-plumes de luxe, elle crée notamment une ligne de portefeuilles luxueux en 1995 et lance l'année suivante une collection de bijoux et d'accessoires de haute qualité pour l'homme.

Ce n'est qu'en 1997 que la division horlogerie fait son apparition. Portant le nom de Mont Blanc Montre, elle prend ses quartiers au Locle, en Suisse romande, berceau de l'horlogerie traditionnelle. Autant dire que le succès est immédiat : la marque impressionne en effet lors du Salon de la Haute Horlogerie de Genève cette même année, se faisant une place de choix parmi les ténors de la haute horlogerie grâce à sa première montre Meisterstück.

Dès lors, Montblanc ne fait que s'implanter un peu plus chaque année dans le cercle fermé des plus grandes marques horlogères. Coup sur coup sortent des modèles révolutionnaires comme la montre de voyageur nommée Villeret Tourbillon Cylindrique géosphères Vasco de Gama.

Un avenir numérique indéniable

Dans une époque où les objets connectés règnent sur le marché high-tech, les marques de luxe ne peuvent pas rater le train, et Montblanc ne déroge pas à la règle. C'est ainsi que l'entreprise a récemment dévoilé son e-strap, le premier bracelet de montre connecté.

Dans la même ligne de conduite, il n'a pas été étonnant d'apprendre le partenariat entre l'entreprise allemande et le géant sud-coréen du multimédia Samsung. En effet, les deux colosses s'associent pour équiper le nouveau Samsung Galaxy S6 de toute la précision Montblanc : stylets et étuis en cuir griffés sont désormais partie intégrante de la gamme d'accessoires de l'horloger.

Porter le nom d'une montagne si symbolique n'est pas sans conséquences, c'est pourquoi l'enseigne surveille de très près la fiabilité et la qualité de tous ses modèles faits-mains. Ainsi, le test des 500 heures fut créé, où chaque tocante est examinée sous toutes les coutures pendant trois semaines afin de garantir une qualité irréprochable.

Entre élégance, raffinement et tradition, aucun doute ne subsiste quant à l'engagement de Montblanc pour la qualité de ses réalisations. Ce n'est pas surprenant de voir ce nom sur toutes les lèvres lors des grands événements, d'autant que la marque mise désormais sur une égérie de choix en la personne de Charlotte Casiraghi.

Les Risques en Bourse

Fermer