Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La saga du polo Lacoste en 5 dates clés
Webedia07/07/2017 à 06:00
Temps de lecture: 3 min

La saga du polo Lacoste en 5 dates clés (Crédits photo : Adobe Stock)

La saga du polo Lacoste en 5 dates clés (Crédits photo : Adobe Stock)

Le 2 juillet, la marque au crocodile célébrait l'anniversaire de la naissance de son fondateur, René Lacoste, qui aurait eu 113 ans cette année. L'occasion pour le groupe de saluer le génie de ce champion de tennis devenu chef d'entreprise et designer de mode. Et l'opportunité pour nous de revenir sur l'histoire du plus célèbre polo du monde sportif en cinq dates clés.

1927 : l'invention du polo et de son logo

Entre 1925 et 1929, le tennisman remporte pas moins de dix titres du Grand Chelem aux Internationaux de France, de Wimbledon et de Forest Hills. À l'époque, il fait partie des « Quatre mousquetaires » avec Jean Borotra, Jacques Brugnon et Henri Cochet. Ensemble, ils ont permis à l'équipe de France de rafler la Coupe Davis à six reprises. En 1927, René Lacoste va s'aventurer sur un nouveau terrain, un peu malgré lui : la mode. Pas très fan des chemises portées par les joueurs, qu'il trouve peu pratiques, il décide d'en raccourcir les manches pour favoriser la liberté de mouvement des bras. Il crée ainsi un vêtement alliant confort et élégance. Le célèbre crocodile, lui, a vu le jour dès 1923. Il est d'abord apparu sous la forme d'une esquisse, puis en broderie sur les blazers de René Lacoste à partir de 1927. Selon le principal intéressé, il s'agissait d'un clin d'oeil au surnom « The Alligator » donné au champion par la presse américaine. Il faisait suite à un pari lancé par le capitaine de l'équipe de France selon lequel René Lacoste aurait le droit à une valise en alligator (une envie du joueur) s'il remportait un match important. Et voilà comment le reptile est arrivé sur les vêtements du champion.

1933 : la création de la marque

Aux côtés de l'industriel André Gillier, avec qui il a élaboré ses prototypes de polo, René fonde son entreprise : « La Chemise Lacoste ».  Ils lancent alors leur premier modèle le « L.12.12. » avec L pour Lacoste, 1 pour sa matière unique (petit piqué), 2 pour les deux manches courtes et 12 pour le nombre de versions nécessaires avant d'arriver à la bonne. Cette nouvelle chemise, ornée du logo crocodile, est légère grâce à ses fines mailles alvéolées. Le polo est aussi élégant qu'agréable à porter : la mission est réussie pour les deux hommes.

1951 : le lancement de nouvelles collections

Alors que depuis toujours, le blanc est privilégié sur les courts, en particulier à Wimbledon, René Lacoste décide de lancer une gamme de polos aux couleurs vives (rouge, bleu marine, vert...), certains rayés et d'autres avec les bordures des manches et le col colorés. En 1958, la marque lance même une collection pour enfants. C'est à cette époque qu'elle commence à s'exporter, notamment en Italie.

1970 : la conquête de l'international

Dans les années 1970, Lacoste se lance au-delà des frontières européennes. La marque, qui a déjà posé un pied aux États-Unis quelques années auparavant, déploie de grandes campagnes de publicité jusqu'en Asie. À l'affiche, l'élégance et le charme à la française évidemment. Aujourd'hui, la marque est implantée dans 120 pays à travers le monde pour ses activités de conception, production et distribution. Elle a enregistré un chiffre d'affaires global de deux milliards d'euros en 2016.

2017 : le grand retour sur le devant de la scène

Nadal et Federer pour Nike, Tsonga chez Adidas... Il va sans dire que le choix de l'égérie est une décision cruciale dans la communication d'une marque dédiée au sport.  Et cette année, Lacoste a mis le paquet en s'octroyant l'image de Novak Djokovic. Terminé le contrat avec Uniqlo, le champion serbe porte désormais haut les couleurs du crocodile français. Lacoste avait certes compté de grands tennismen dans ses rangs ces dernières années, dont Richard Gasquet et Andy Roddick, mais s'afficher sur les tenues de l'un des tous meilleurs joueurs actuels constitue un véritable coup de maître en matière de publicité. Le nouveau crocodile est engagé comme ambassadeur de Lacoste pendant au moins cinq ans. Aujourd'hui, le célèbre polo se décline en plus de 65 coloris et a connu de nombreuses éditions limitées en collaboration avec des artistes, comme Jean-Paul Goude en 2016. La production de l'entreprise s'est diversifiée et Lacoste s'est attaqué à de nombreux autres segments, comme la mode femme, les lunettes, le parfum, la maroquinerie ou encore les chaussures.  

Les Risques en Bourse

Fermer