Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Roma freine l'Atalanta
So Foot22/04/2021 à 20:31
Temps de lecture: 1 min

La Roma freine l'Atalanta

La Roma freine l'Atalanta

Globalement dominée et sevrée d'occasions, la Roma n'a réussi à accrocher l'Atalanta que quand les Bergamasques se sont retrouvés à dix, suite à l'expulsion de Gosens (1-1). Un nul décevant pour les Bergamasques, qui stationnent à la 3e place de la Serie A.

AS Roma 1-1 Atalanta

Buts : Cristante (76e) pour la Roma // Malinovskyi (26e) pour l'Atalanta/

Paulo Fonseca s'en contentera. Tant pis pour l'ennui. Tant pis pour le contenu. Comme souvent cette saison, sa Roma a plié, galéré, face à une formation de l'Atalanta deux crans au dessus en tous points de vue. Mais la Louve n'a jamais complétement craqué. Elle a même profité de l'expulsion de Gosens, pour égaliser au bout d'une partie que la maitrise technique de la Dea a longtemps rendu enthousiasmante à regarder.

Bergame conquérante


Ce jeudi, il n'est pas exagéré de parler d'opposition de style. À ce petit jeu, là, c'est évidemment l'Atalanta, autrement plus colorée et joueuse, qui se veut la mieux fringuée. Dominée, la Roma ne peut que fermer les boutons de sa redingote, en serrant les lignes derrière. En vain: les gars de Gasperini ne vont pas tarder à lui tailler un joli costard. Notamment grâce à leur trio Ili?i?-Zapata-Malinovskyi, omniprésent devant. Après avoir plusieurs fois chauffé les gants de Pau Lopez, les Bergamasques finissent par ouvrir logiquement le score quand Malinovskyi, servi par Gosens dans la surface, vient marquer en première intention. Dépassée, en manque cruelle de créativité, la Louve manque ensuite à plusieurs reprises d'encaisser un second pion, face à des Nerazzurri supérieurs dans tous les compartiments du jeu.

Cristante rédempteur


Portée disparue dans le premier acte, la Roma continue de se draper sous sa cape d'invisibilité ensuite. La faute en revient aussi à l'Atalanta, toujours aussi mobile et fluide collectivement. Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer