Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

La Porsche Cayman GT4 se dévoile avant le Salon de Genève
information fournie par Partenaire12/02/2015 à 07:30
Temps de lecture: 2 min

Avec le tout nouveau Cayman GT4, le public devrait se presser sur le stand de Porsche lors du prochain salon de l'automobile de Genève.

Avec le tout nouveau Cayman GT4, le public devrait se presser sur le stand de Porsche lors du prochain salon de l'automobile de Genève.

En présentant les 911 Carrera GTS et Cayenne GTS en fin d'année dernière dans le cadre du LA Auto Show, le salon automobile de Los Angeles, Porsche a réaffirmé sa volonté de produire des bolides aussi à l'aise sur la route que sur l'asphalte des circuits de course. En effet, la classe GTS (pour Grand Touring Sport) est l'une des plus radicales du constructeur allemand, qui rappelle que quatre clients sur cinq qui optent pour cette gamme n'hésitent pas à emmener leur "bébé" faire quelques tours de piste à l'occasion. Outre les modèles précités, la firme de Stuttgart a sorti en 2014 des versions GTS de la Boxster et du Cayman.

En ce début d'année 2015, Porsche dévoile une nouvelle sportive de choc : le Cayman GT4. Elle sera présentée en avant-première mondiale au salon automobile de Genève, qui ouvrira ses portes le 5 mars prochain, mais nous vous en dévoilons déjà les caractéristiques principales.

Un profil très sportif

Avec son moteur emprunté à la 911 Carrera S, et ses 385 chevaux logés sous le capot, le Cayman GT4 se montre encore plus musclé que sa version GTS et ses 340 ch. Elle atteint les 295 km/h en vitesse de pointe, et boucle le 0 à 100 km/h en 4, 4 petites secondes. Les puristes de la course devraient également saluer le geste de Porsche, qui a décidé de ne proposer son Cayman GT4 qu'en transmission manuelle à six rapports.

Bien évidemment, avec des performances pareilles, on est très loin de la consommation minimale d'un modèle comme la Renault Eolab. On se situe plutôt autour des 10, 3 litres aux 100 kilomètres, pour 238 grammes de CO2 émis à chaque kilomètre. Mais les voitures sportives se montrent rarement tendres avec notre chère planète. . .

Au niveau du châssis, on remarque quelques améliorations par rapport au Cayman GTS, inspirés par la 911 GT3. Son aileron arrière inamovible laisse transparaître son côté sportif, renforcé par des lignes plus saillantes et des aérations plus volumineuses. Pour lui donner un profil encore plus véloce, il est également possible d'ajouter en option des freins carbone-céramique, des baquets monocoques en fibre de carbone, et un pack baptisé "Sport Chrono", qui comprend notamment une application permettant de recueillir toutes les données du véhicule.

Le Cayman GT4 sera commercialisé en mars, pour un tarif qui devrait être un peu plus élevé que celui de 85 779 euros affiché en Allemagne. Ça paraît cher, mais au vu du pedigree de ce monstre de puissance, on se dit que ça aurait pu être pire. Pour vous faire un avis, rendez-vous au salon de Genève à partir du 5 mars prochain.