Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La petite histoire de la Dodge Viper
Partenaire13/11/2015 à 14:30
Temps de lecture: 2 min

En un peu plus de 20 ans de carrière, la Dodge Viper a acquis le statut de mythe sur roues.

En un peu plus de 20 ans de carrière, la Dodge Viper a acquis le statut de mythe sur roues.

Les États-Unis sont souvent qualifiés de pays de l'automobile reine. Et pourtant, on compte très peu de sportives de prestige "made in USA". On ne parle pas des fameuses muscle cars américaines comme la Dodge Charger ou la Chevrolet Camaro, mais de véritables voitures de sport taillées pour la performance. À ce petit jeu-là, la plus fameuse reste la Chevrolet Corvette. Mais dans la même catégorie, il ne faut pas oublier la Dodge Viper, qui a permis au constructeur américain de redorer son blason et de se faire un nom dans le monde entier au début des années 1990. Retour sur la saga d'un bolide de légende.

La performance à petit prix

L'histoire de la Dodge Viper débute en 1989, lorsqu'un prototype est présenté au salon de Détroit. Avec ses lignes aérodynamiques, son profil racé, et ses emprunts stylistiques à la célèbre Shelby Cobra Daytona Coupe, elle fait succomber le public. Mieux, certains acheteurs n'hésitent pas à la commander alors que sa production en série n'est pas encore confirmée. Dodge, qui cherchait à sonder l'opinion à propos de l'arrivée sur le marché d'une sportive américaine à la fois brutale et anticonformiste, a réussi son pari. La Viper est bien la voiture du renouveau de la marque, à une époque où elle se traîne une image vieillissante. Un an et demi plus tard, Dodge confirme la commercialisation de son bolide équipé d'un V10 en aluminium : la Viper est née. La production de la Viper, dont la partie mécanique a été conçue en collaboration avec Lamborghini, démarre en 1992 dans l'usine New Mack de Détroit, avant d'être délocalisée en 1995 dans celle de Conner Avenue, connue affectueusement sous le nom de "Snake Pit" ("le repaire du serpent" en français). Rapidement, elle devient incontournable sur le marché américain. Pourtant, la presse européenne lui reproche un manque de confort. Il est vrai qu'on est loin du luxe des Ferrari, Porsche ou autres Lamborghini de l'époque. Mais avec son poids plume de 1 490 kilos, et son V10 de 363 ch, elle était capable en 1992 d'atteindre les 314 km/h ! Malgré ses finitions douteuses, son prix très abordable par rapport à ses contemporaines suffira à assurer son succès. Aujourd'hui, la Viper reste un mythe grâce à son design radical, ses performances et ses résultats en course. Mais elle a bien failli disparaître en 2010. En effet, Dodge annonce cette année-là la fin de son modèle mythique avec une série limitée d'adieu de 50 exemplaires. Mais devant la tristesse des amoureux de la sportive américaine, la Viper va renaître de ses cendres. Entre temps, suite au rachat de Chrysler par Fiat, la Viper est fabriquée par SRT de 2012 à 2014. Mais en 2015, elle refait son apparition dans le catalogue de la marque au bélier qui retrouve ainsi son modèle phare.

Les Risques en Bourse

Fermer