Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L1: série noire record pour Saint-Etienne, naufragé à Brest
AFP21/11/2020 à 19:21
Temps de lecture: 2 min

Le Brestois Jean-Kevin Duverne (d) inscrit un but contre Saint-Etienne, le 21 novembre 2020 à Brest ( AFP / DAMIEN MEYER )

Le Brestois Jean-Kevin Duverne (d) inscrit un but contre Saint-Etienne, le 21 novembre 2020 à Brest ( AFP / DAMIEN MEYER )

Ballotté face aux déferlantes offensives de Brest (4-1), Saint-Etienne a concédé samedi sa septième défaite d'affilée en Ligue 1 et égalé la pire série de son histoire en Championnat, qui remontait à 2008, stagnant dans les profondeurs du classement.

Bloqué à la 15e place, les Verts ne sont pas au bout de leurs peines puisqu'ils recevront Lille (3e) la semaine prochaine. Après la victoire renversante de Monaco (2e) vendredi contre le PSG (3-2), les Lillois tenteront dimanche face à Lorient de reprendre leur place de dauphin, tandis que Lyon (6e), qui se déplace à Angers, a l'occasion de doubler Rennes (5e), battu vendredi par Bordeaux (0-1) et désormais éjecté du podium.

L'absence de révolte stéphanoise est inquiétante pour l'équipe de Claude Puel, malmenée toute la première période au stade Francis-Le Blé et incapable de se rebeller après la pause.

Après avoir déjà fait chuter le Losc avant la trêve estivale (3-2), les Brestois ont fait preuve d'application et de réalisme pour confirmer et grignoter quelques places. Ils sont désormais 12e avec 15 points, à seulement 3 longueurs des places européennes.

Les hommes d'Olivier Dall'Oglio ont pris l'ascendant d'entrée de jeu, grâce à Franck Honorat. Laissé seul à l'entrée de la surface, l'ailier arrivé cet été de Saint-Etienne a eu tout le temps d'armer une puissante frappe en pleine lucarne (1-0, 7e).

- Cauchemar -

Et Brest a rapidement doublé la mise grâce à une tête puissante du capitaine Jean-Kévin Duverne sur un corner de Romain Faivre (2-0, 23e).

L'entraîneur de Saint-Etienne Claude Puel lors d'un match à Brest, le 21 novembre 2020 ( AFP / DAMIEN MEYER )

L'entraîneur de Saint-Etienne Claude Puel lors d'un match à Brest, le 21 novembre 2020 ( AFP / DAMIEN MEYER )

Les Stéphanois ont repris espoir quand Mahdi Camara a glissé la balle dans le but de Gautier Larsonneur à la suite d'un coup franc flottant de Ryad Boudebouz (2-1, 31e), qui n'était plus apparu en Vert depuis la finale de Coupe de France perdue contre le PSG cet été. 

Mais dès la remise en jeu, Irvin Cardona, servi par Honorat, a relancé Brest d'une pichenette du pied droit juste devant Jessy Moulin (3-1, 33e). Et les Bretons ont pris le large quand Romain Perraud a récupéré la balle après une nouvelle occasion pour la remettre dans la surface, où la tête de Steve Mounié a fait le reste (4-1, 38e). 

Pour tenter d'interrompre le cauchemar, Claude Puel a procédé à trois changements dès la pause, marqués par les retours du vétéran Mathieu Debuchy (35 ans), absent pour blessure depuis la dernière victoire de Saint-Etienne mi-septembre, et de l'attaquant Arnaud Nordin.

Ce dernier a amené du dynamisme en attaque, mais pas assez pour tromper les Brestois, pourtant pire défense du championnat avec désormais 23 buts encaissés en 11 journées. C'est dire si la série noire stéphanoise est inquiétante...

fcc/jed/cp

Les Risques en Bourse

Fermer