Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'OGC Nice, Roi du trouble-fête ?
information fournie par So Foot25/07/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

L'OGC Nice, Roi du trouble-fête ?

L'OGC Nice, Roi du trouble-fête ?

Renforcé par l'arrivée de Christophe Galtier à la tête de l'équipe première et par de nouveaux joueurs aux profils séduisants, l'OGC Nice continue de se donner les moyens des ambitions prônées par Ineos, l'actionnaire majoritaire du club azuréen. Au point de concurrencer les plus grosses écuries dès la saison à venir ?

"Passer de Lille, champion de France, à Nice peut interpeller, mais je sais ce que je veux, où je veux aller, et je suis persuadé que c'est le bon projet pour ce que je compte faire de la suite de ma carrière. On va faire en sorte d'avoir un effectif compétitif, mais personne ne peut savoir comment ça va se passer. Ce qui est sûr, c'est qu'on va travailler et qu'il y a de l'ambition." Ces mots, prononcés par Christophe Galtier le 29 juin dernier lors de sa présentation officielle comme nouvel entraîneur de l'OGC Nice, n'étaient donc pas du vent. Connaissant le bonhomme, on se doutait que cette déclaration ne serait pas un vulgaire discours sans langue de bois, mais la direction prise par le Gym lors du mercato estival confirme le projet ambitieux porté par Ineos et maintenant Galtier : jouer dans la cour des grands en Ligue 1 et ainsi participer régulièrement aux Coupes d'Europe.

Recruter malin, une qualité de la maison


Après un dernier exercice décevant conclu en neuvième position, durant lequel Patrick Vieira a cédé sa place d'entraîneur principal à son adjoint Andrea Ursea en cours de saison, les plans du club niçois pour la saison à venir se révélaient être plutôt simples : remonter vite la pente pour ne pas accumuler de retard sur le projet sportif visé par Ineos. En rameutant Christophe Galtier, auteur d'une masterclass avec Lille en un peu plus de trois ans et qui a sacré un club à la politique sportive très court-termiste, la première pierre a ainsi été posée. "Je suis profondément ravi que nous ayons pu nommer Christophe Galtier comme entraîneur principal de l'OGC Nice, se réjouissait d'ailleurs Sir Jim Ratcliffe, le patron d'Ineos. Christophe est reconnu comme un entraîneur qui développe le talent, ce qui est essentiel pour notre projet sportif. Cette nomination est considérée comme un pas en avant significatif dans notre projet et notre désir de participer régulièrement aux compétions européennes et d'y être compétitif."


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com