Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Inter écoeure la Fiorentina sur le gong
So Foot26/09/2020 à 22:53
Temps de lecture: 1 min

L'Inter écoeure la Fiorentina sur le gong

L'Inter écoeure la Fiorentina sur le gong

Supérieure techniquement et séduisante offensivement, l'Inter a failli se faire piéger par une Fiorentina impressionnante de réalisme en contre. Avant de l'emporter au buzzer, grâce à deux pions signés Lukaku puis d'Ambrosio dans les cinq dernières minutes du match.

Inter 4-3 AC Fiorentina

Buts : Lautaro Martinez (45e+2), Ceccherini (52e), Lukaku (87e), D'Ambrosio (89e) pour l'Inter // Kouamé (03e), Castrovilli (57e), Chiesa (63e) pour la Fiorentina

Cette année, Antonio Conte a une armurerie du genre bien fournie. Que faire face à une équipe capable de faire sortir du banc Vidal, Sensi, Nainggolan et Alexis Sanchez, quand elle est menée au score? Quand on est la Fiorentina, pas grand chose, sinon espérer que son gilet pare-balles tienne miraculeusement le coup. Mais ce samedi, la carapace violette était trop tendre et ce sont les Nerazzurri qui se sont imposés, au terme d'un match aussi renversante qu'enthousiasmante.

Au bon souvenir de Biraghi


La nostalgie n'est manifestement pas un sentiment dont s'embarrasse Cristiano Biraghi. Tout juste de retour à Florence suite à son prêt d'un an à l'Inter, le Toscan envoie dès la 3e minute de jeu une merveille de centre dans la surface. Voilà qui permet à Bonaventura de servir Kouamé dans un fauteuil, qui flingue Handanovic à bout portant. Surprise d'entrée, l'Inter a néanmoins la bonne idée de ne pas tirer la gueule et se décoince vite les zygomatiques. Nettement dominateurs et mis dans le tempo par un trio Barella-Brozovic-Eriksen très en jambes au milieu, les Interisti dominent leur sujet, alors que Lukaku comme Lautaro Martinez peuvent allumer plusieurs mèches devant. Le second, subtilement servi par le premier dans les seize mètres, croit même obtenir un penalty après un contact avec Caceres, qui lui sera finalement logiquement Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer