Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'incroyable trésor automobile découvert par Artcurial
Partenaire08/12/2014 à 11:30
Temps de lecture: 1 min

La collection Baillon, mise à jour dans une belle demeure de campagne par la maison de vente aux enchères Artcurial, regroupe 60 voitures d'exception oubliées depuis un demi-siècle.

La collection Baillon, mise à jour dans une belle demeure de campagne par la maison de vente aux enchères Artcurial, regroupe 60 voitures d'exception oubliées depuis un demi-siècle.

Décidément, la maison de ventes aux enchères Artcurial multiplie les coups d'éclat cette année ! Après la vente record réalisée en marge du salon Rétromobile en février dernier, grâce notamment à une Ferrari qui s'est envolée pour 2, 55 millions d'euros, elle vient de dévoiler un trésor automobile inestimable. Ferrari, Maserati, Hispano-Suiza, Bugatti, Talbot-Lago. . . La collection Baillon, qui regroupe 60 voitures de grandes marques datant des débuts de l'automobile aux années 1970, est tellement incroyable qu'elle rendrait presque ridicules celles de Cristiano Ronaldo ou de feu Paul Walker. C'est dire. . .

Des modèles allant de 500 à plusieurs millions d'euros

La découverte a eu lieu dans une belle maison de campagne située dans les Deux-Sèvres, près de Niort. Cette collection a été amassée par Roger Baillon, un grand transporteur de la région qui s'était mis en tête de récupérer des voitures d'exception pour les sauver. À partir des années 1950, il a commencé à aller de casse en casse pour constituer une collection incroyable en vue de l'exposer dans un musée. Il a réuni environ 200 modèles, mais avant d'avoir pu les restaurer, il a fait faillite et s'est vu contraint d'en vendre une grande partie. Ce trésor restera finalement figé pendant 50 ans, jusqu'à sa découverte par les héritiers de son fils, Jacques Baillon, décédé il y a deux mois.

Parmi les multiples joyaux de la collection figurent deux pièces maîtresses, en bien meilleur état que les autres autos : une des trois Maserati A6G Gran Sport de 1956 carrossée par Frua, évaluée entre 800 000 et 1, 2 millions d'euros, et surtout une Ferrari 250 GT SWB California Spider ayant appartenu à Alain Delon, d'un montant estimée entre 9, 5 et 12 millions d'euros ! Il s'agit tout simplement de l'une des voitures les plus chères de tous les temps. Toutes ces merveilles seront vendues en l'état lors de la prochaine édition du Salon Rétromobile, le 6 février prochain. Avis aux amateurs, cette occasion ne se représentera pas deux fois.

Les Risques en Bourse

Fermer