Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'incroyable succès de la famille Kardashian
Partenaire30/04/2015 à 14:30
Temps de lecture: 5 min

Voici l'incroyable famille Kardashian. De gauche à droite : Khloé, Kylie (Jenner), Kris, Kourtney, Kim et Kendall (Jenner).

Voici l'incroyable famille Kardashian. De gauche à droite : Khloé, Kylie (Jenner), Kris, Kourtney, Kim et Kendall (Jenner).

Vous avez certainement entendu parler de la famille Kardashian. Mais qui se cache derrière ce patronyme ? Elles font les choux gras de la presse people, on les retrouve en couverture des magazines de mode et de la presse masculine, quand elles ne se hurlent pas dessus dans leur émission de télé-réalité "L'incroyable famille Kardashian". . . Elles s'appellent Kim, Kris, Kendall ou encore Kylie et elles forment le clan Kardashian. Tel un rouleau-compresseur, cette famille, emmenée par des femmes dont le prénom commence systématiquement par la lettre K, a investi toutes les strates de la pop culture outre-Atlantique, et plus si affinités.

On a pu le remarquer avec les mannequins devenus stars de cinéma, comme Emily Ratajkowski ou Kate Upton, les animateurs télé qui se sont lancés dans l'humour et les sportifs reconvertis dans la comédie, les personnalités ne se limitent pas forcément à un métier. Mais pour certains touche-à-tout, on a du mal à identifier une activité quelconque dans le lot, et leur notoriété semble presque injustifiée. C'est le cas de l'omniprésente famille Kardashian et de ses brunes incendiaires.

Kris : la mère qui tire les ficelles

Dès le milieu des années 1990, cette lignée partiellement d'origine arménienne s'est fait une réputation sulfureuse. Et pour cause, c'est Robert Kardashian, avocat et père de Kourtney, Kim et Khloé qui a représenté le sportif O. J. Simpson dans son procès pour meurtre. Dans l'ombre de son mari, Kris Kardashian (née Houghton) a éduqué ses filles dans le culte de l'image. En plus de contribuer à leurs diverses activités commerciales, essentiellement des lignes de vêtements, elle est devenue le manager officiel de Kim. Elle est généralement décrite comme le grand manitou derrière dix saisons d'une télé-réalité focalisée sur la famille K et ses déboires, "L'incroyable famille Kardashian", ainsi que les émissions dérivées. Les hommes de la famille sont présents dans le programme mais ils sont clairement relégués au second plan. Toutefois, le second époux de Kris avec qui elle a eu deux filles (Kendall et Kylie), l'ancien athlète olympique Bruce Jenner, a occupé une place prépondérante dans l'émission.

Elle-même accro à la chirurgie esthétique et estimant qu'une femme doit y passer, elle n'a jamais empêché ses filles, du côté Kardashian et du côté Jenner (Kendall et Kylie), de passer sur le billard. C'est d'ailleurs ce qui lui est le plus souvent reproché. En effet, l'incompréhension va grandissant quant au recours excessif au bistouri qu'a la petite dernière, Kylie, aujourd'hui âgée de 17 ans à peine.

Kim : l'aînée par qui le soufre est venu

Kim Kardashian s'est fait remarquer parce qu'elle fréquentait les soirées bling-bling de la jeunesse dorée américaine, au côté de Paris Hilton, mais tout a véritablement commencé quand une sex-tape dans laquelle elle apparaissait a refait surface en 2007. La vidéo montrant Kim Kardashian en plein ébat avec son ex, Ray J, qui n'est autre que le frère de la chanteuse Brandy, s'est répandue comme une traînée de poudre sur la toile. C'est suite à ce non-événement que la télé-réalité familiale, "L'incroyable famille Kardashian", est entrée en production.

Très vite, les jeunes hommes à travers le monde ont été séduits par la brune sculpturale. Avec son postérieur qui défiait (et défie toujours) les lois de la gravité, elle devient le symbole d'une féminité exacerbée et assumée, redéfinissant au passage les codes de la beauté. Elle a contribué à donner une voix aux femmes pulpeuses dans un monde où la minceur était érigée en modèle unique, notamment par le monde de la mode. Dans un sens, on peut considérer qu'elle a permis à la tendance des mannequins "plus size", incarnée par Candice Huffine, d'exploser. Elle s'est vite imposée comme l'étendard de la glamourisation toujours plus forte des fessiers ultra rebondis (Nicki Minaj et Iggy Azalea peuvent la remercier). L'obsession autour de ses fesses est devenu telle que le photographe Jean-Paul Goude lui a consacré la couverture du magazine Paper, pour l'hiver 2014, faisant la part belle à son derrière opulent, avec la ferme volonté de "casser Internet".

Sa vie a marqué un tournant en 2012, après deux mariages ratés dont un n'ayant duré que 72 jours, lorsque le rappeur Kanye West est tombé sous son charme et l'a propulsée au rang de superstar. Puis, le Vogue américain les a choisis pour faire sa couverture, immortalisant leur idylle dans le numéro d'avril 2014, adoubant Kim au passage dans un univers qui lui était jusqu'alors fermé. Le couple Kimye s'est marie puis a eu une fille, baptisée North (donc North West, qui se traduit littéralement par Nord Ouest). Avec son époux, elle a fini par obtenir le graal suprême en 2015, en détrônant le tandem Jay Z et Beyoncé dans le classement Time des personnalités les plus influentes du monde.

Kendall : le retour en grâce

La relève est assurée par la jeune Kendall. Mannequin de son état, elle a fait ses débuts sur les podiums de la scène internationale au printemps 2014, en partie grâce à sa beauté plus naturelle que le reste de la fratrie, et son physique élancé. Elle est rapidement parvenue à percer et à signer des contrats publicitaires de grande envergure, notamment en devenant l'égérie mondiale d'Estée Lauder. Cette simple "nomination" a fait gagner 50 000 abonnés à la marque sur Instagram, en trois jours. C'est dire son influence sur les réseaux sociaux à seulement 19 ans. Elle est d'ailleurs la mannequin la plus suivie sur Facebook et Instagram, et occupe la seconde place sur Twitter, juste derrière Tyra Banks. En mars 2015, elle frappe un grand coup en devenant officiellement l'égérie de Calvin Klein Jeans, comme Kate Moss, Brooke Shields ou encore Lara Stone avant elle.

Parallèlement, la petite Kylie, 17 ans, cartonne elle aussi sur les réseaux sociaux. Chacun de ses faits et gestes est épié, commenté et copié. Ses fans ont même lancé le #KylieJennerChallenge, pour imiter ses lèvres, qui ont triplé de volume comme par magie en l'espace de quelques mois. En outre, les rumeurs vont bon train quant à son éventuelle relation avec Tyga, un rappeur de huit ans son aîné alors qu'elle-même est encore mineure. C'est en cela que Kylie renoue avec le succès des débuts pour cette famille qui donne volontiers dans le trash depuis la sex-tape de Kim, à l'origine de toute la machine Kardashian. Elle représente l'équilibre parfait entre l'icône et tout ce qu'il y a de plus subversif. Comme ses grandes soeurs, Kylie fait déjà dans le #belfie (comprendre butt + selfie, autrement dit selfie de fesses). D'ailleurs, les réseaux sociaux leurs permettent à toutes d'exister, à grand renfort de selfies et de photos suggestives dans leur salle de bains, qui attirent des millions de "likes".

Comme si la famille n'était pas déjà assez "incroyable", Bruce Jenner a annoncé il y a peu son projet de changement de sexe. En réalité, son mal-être en tant qu'homme ne date pas d'hier. Dès les années 1980, avant son mariage avec Kris, il avait déjà montré des signes qui laissaient présager de son envie de devenir une femme. Si la transition n'a pas encore été totalement "opérée", l'ex décathlonien médaillé d'or aux Jeux Olympiques de 1976 assume désormais fièrement son identité entre homme et femme, sans se définir vraiment.

Qu'on les aime ou qu'on les déteste, les membres de cette famille recomposée sont devenus des stars incontournables, car le nom de Kardashian est avant tout une marque de fabrique et une véritable entreprise.

Les Risques en Bourse

Fermer