Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

L'histoire de Mostra de Venise
information fournie par Partenaire07/09/2015 à 14:30
Temps de lecture: 2 min

La Mostra de Venise est née en 1932. Depuis, elle récompense chaque année des chef-d'oeuvres cinématographiques.

La Mostra de Venise est née en 1932. Depuis, elle récompense chaque année des chef-d'oeuvres cinématographiques.

Au même titre que la Berlinale et le Festival de Cannes, la Mostra de Venise fait figure de référence dans le monde du septième art. Voici l'histoire de ce festival aussi splendide que prestigieux.

Née en 1932, sous l'impulsion du Président de la Biennale de Venise (la Mostra étant la section cinéma de la Biennale), du comte Giuseppe Volpi di Misurata, du sculpteur Antonio Maraini et du secrétaire général Lucianno De Feo, la Mostra de Venise s'inscrit comme le plus ancien festival cinématographique du monde. Sauf qu'à cette époque, la Mostra n'est pas une compétition. Il n'y a encore ni jury ni prix officiels. Le succès est, quant à lui, immédiat. La foule se presse pour apercevoir les icônes du cinéma telles que Greta Garbo, Clark Gable, Loretta Young, Joan Crawford. . . sans compter Vittorio De Sica et Boris Karloff, deux acteurs figurant au casting du film "Docteur Jekyll et M. Hyde", premier long-métrage diffusé au festival. Dès sa deuxième édition, la Coupe Mussolini et la coupe Coupe Volpi qui récompensent respectivement le meilleur film et le meilleur acteur sont distribuées tandis qu'il faut attendre 1936 pour qu'officie officiellement un jury international. D'autres prix sont également décernés sous la forme d'un Lion d'or, en référence à la représentation allégorique de Saint-Marc, le Saint patron de la ville.

La Mostra en guerre

En 1937, la Mostra de Venise inaugure un nouveau Palais du cinéma. Mais la Seconde Guerre mondiale menace. . . le nombre de pays participants diminue considérablement, les films américains jusqu'alors très présents sont blacklistés, et les oeuvres présentées proviennent majoritairement de Rome et de Berlin. Les films projetés font figure de propagandes et La Mostra de Venise perd sa crédibilité. En 1946, la paix est retrouvée et, dès l'année suivante, de grands réalisateurs internationaux et des stars du cinéma se pressent à nouveau à la Mostra. Le festival retrouve son prestige. Il s'ouvre aussi au monde ! Les années cinquante sont marquées par l'arrivée du cinéma japonais et indien, mais aussi par le retour du cinéma américain. En 1960, le scénariste italien Luigi Chiarini prend la direction de la Mostra. Pour la première fois depuis longtemps, les films projetés sont choisis pour leurs qualités artistiques et non à cause de pressions politiques et de l'industrie du cinéma.

La Mostra, entre crise et coup d'éclat

Dans les années 1970, la Mostra de Venise est bouleversée par la contestation de 1968. Pendant dix ans, aucun palmarès n'est décerné. Certains films parviennent toutefois à se faire remarquer à l'image d' "Orange Mécanique" de Stanley Kubrick. En 1980, la Mostra de Venise redevient une compétition avec un jury composé de cinq cinéastes, tandis que de nouvelles sections sont créées pour la présentation de blockbuster américain comme "E. T. , l'extra-terrestre". Des films à gros budget qui attirent les stars hollywoodiennes venues en faire la promotion. Le festival gagne en renommée et attire de plus en plus de spectateurs.

Aujourd'hui, la Mostra récompense le meilleur film en compétition avec un Lion d'or (le Graal), un Lion d'argent pour le meilleur film, le meilleur réalisateur, le meilleur court-métrage et le meilleur nouveau venu. La coupe Volpi est, quant à elle, toujours décernée aux meilleurs acteurs dans les films en compétition. Rendez-vous du 2 au 12 septembre lors de la 72e édition de la Mostra de Venise pour découvrir les 55 films en compétition dans la sélection officielle.