Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'avion de ligne électrique, bientôt une réalité
Webedia04/11/2019 à 13:00
Temps de lecture: 2 min

L'avion de ligne électrique, bientôt une réalité (Crédits photo : Adobe Stock)

L'avion de ligne électrique, bientôt une réalité (Crédits photo : Adobe Stock)

Après le vélo, la trottinette, la moto, la voiture ou plus récemment le camion, les avions, qu'ils soient de ligne ou commerciaux, devraient eux aussi prendre le virage de l'électrique. Plusieurs sociétés travaillent en effet à l'élaboration d'appareils dotés de batteries nouvelle génération. Parmi elles figure Easyjet, la compagnie aérienne britannique à bas prix, qui espère terminer son projet d'ici 2027. En octobre 2017, à l'occasion de sa journée Innovation, qu'Easyjet a dévoilé les premières images virtuelles de l'avion du futur qu'elle développe avec Wright Electric, une start-up californienne créée en 2016. L'appareil devrait voler grâce à des batteries incorporées dans ses ailes. D'autres seraient stockées sous les sièges des passagers et changées entre chaque vol. Ce prototype pourrait parcourir 540 kilomètres et transporter jusqu'à 200 passagers. Il serait donc parfaitement adapté au marché des vols court-courrier, notamment en Europe. EasyJet s'est donné dix ans pour développer ce projet innovant.

D'autres sociétés sur le coup

La firme britannique n'est pas la seule à s'être lancée sur ce créneau prometteur. L'Américain Boeing, géant de l'aéronautique, et la compagnie aérienne JetBlue soutiennent financièrement la société Zunum Aero, basée à Seattle. Elle développe un avion hybride doté d'un générateur à essence et de deux batteries, identiques à celles qu'utilise Tesla pour ses voitures électriques. L'appareil, qui pourrait transporter une douzaine de passagers sur 1 100 kilomètres, est prévu pour 2022. Zunum Aero compte ensuite développer un autre avion pouvant accueillir jusqu'à 50 passagers. De son côté, la société allemande Lilium Aviation a conçu un prototype d'avion électrique à décollage et atterrissage verticaux. Il s'agit d'un biplace équipé de 36 moteurs électriques développant au total 320 kW, soit 435 chevaux.
Si les avions de demain seront donc certainement électriques, il faut attendre encore quelques années avant qu'ils ne passent du stade de prototype à celui de la commercialisation. D'autant qu'il s'agit d'un projet ambitieux sur lequel les entreprises peuvent se casser les dents. Ainsi, Airbus qui avait décidé d'abandonner son projet d'avion tout-électrique "E-Fan" pour recentrer ses recherches, a présenté en juillet 2019, un nouveau concept d'avion hybride-électrique inspiré des rapaces.

Les Risques en Bourse

Fermer