Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Ajax se fait justice à Lille
So Foot18/02/2021 à 22:55
Temps de lecture: 1 min

L'Ajax se fait justice à Lille

L'Ajax se fait justice à Lille

Leader de Ligue 1, le LOSC a été, un temps, dans la peau du braqueur jeudi soir face à un Ajax venu parader à Pierre-Mauroy. Mais le foot sait récompenser les audacieux et les Hollandais ont finalement retourné le scénario en trois minutes pour remporter ce seizième de finale aller de C3 (1-2).

Lille 1-2 Ajax

Buts : Weah (72e) pour le LOSC // Tadic (87e, s.p.) et Brobbey (89e) pour l'Ajax.

Il lève les bras, fier de son coup, avant que la police n'intervienne. Homme surprise de ce seizième de finale aller, Timothy Weah vient alors de profiter d'une remise foireuse de Tagliafico pour coucher Stekelenburg et filer l'avantage à un LOSC qui ne le méritait pas. Comme des braqueurs heureux, les Lillois commencent alors à rêver, mais les soldats de l'Ajax débarquent et ne peuvent laisser ce hold-up aller jusqu'à son terme. Un penalty de Tadic et un but de Brobbey en transition plus tard, Erik ten Hag peut souffler : la leçon livrée par ses hommes a été récompensée.

Casse-tête et flèches cassées


Si Christophe Galtier a promis durant l'apéro médiatique un match ouvert, le LOSC se retrouve rapidement embarqué dans une drôle de rencontre. Dès les premières secondes, on comprend que l'Ajax est venu offrir un cours de danse aux Nordistes, via des rotations permanentes et des individualités capables de se substituer les unes aux autres. Le leader de Ligue 1 est alors au milieu d'un casse-tête difficile à régler, mais résumable en un chiffre : à la pause, le LOSC, cadenassé dans ses sorties de balle, n'a pas cadré la moindre frappe et n'a pas réussi à s'offrir la moindre occasion nette, Blind étant, en plus, venu couper parfaitement une ouverture de Renato Sanches vers Timothy Weah avant la pause. Et l'Ajax, alors ? Lors des quarante-cinq premières minutes, les hommes d'Erik ten Hag ont touché 200 ballons de plus que les Lillois, ont affiché un taux de possession proche de 70% et se sont Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer