Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Khalida Popal : " En Afghanistan, la vie des footballeuses est en danger "
information fournie par So Foot20/08/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Khalida Popal : " En Afghanistan, la vie des footballeuses est en danger "

Khalida Popal : " En Afghanistan, la vie des footballeuses est en danger "

Ancienne capitaine de l'équipe nationale afghane, Khalida Popal est aujourd'hui très inquiète. Après la prise de pouvoir des talibans, la jeune femme de 34 ans craint pour toutes celles qui ont, ces dernières années, osé défier les coutumes locales en tapant dans le ballon rond. Depuis le Danemark où elle a obtenu le droit d'asile en 2016, cette militante et pionnière du développement du football féminin en Afghanistan élève sa voix pour demander de l'aide afin de ses protéger ses " soeurs ".

Quelle est la situation à l'heure actuelle pour les footballeuses en Afghanistan ?
Je prends régulièrement des nouvelles des joueuses et elles sont très inquiètes pour leur futur et leur sécurité. Avec le retour au pouvoir des ennemis des droits de l'homme, leur vie est en danger. Elles se demandent ce qui va leur arriver. Alors elles se cachent car les talibans sont partout. La plupart sont parties de chez elles et se sont réfugiées ailleurs, chez des proches car leurs voisins savent qu'elles jouent au foot.

Le compte Twitter de l'équipe nationale féminine afghane a notamment été effacé. Est-ce une volonté de votre part ?
Oui, nous avons décidé de le supprimer afin de protéger les joueuses pour que les talibans ne puissent pas les identifier. Je leur ai également conseillé de supprimer tous leurs réseaux sociaux, effacer leurs photos, leur identité en fait. Ça me brise le coeur de devoir aller à l'encontre de tout ce qu'on a défendu ensemble ces dernières années, de voir tout ce que l'on a construit et ce pourquoi on s'est battues disparaître soudainement. Mais nous n'avons pas le choix.

People! Please, please stop sharing photos of women footballers in Kabul on your social media. Make the Talibs do their own research. You're literally handing player identities over in a half second click. Lives are in danger and that's the only priority right now! #Afghanistan

— Haley Carter (She/Her) (@H_C_Carter) August 16, 2021

"Nous ne savions pas qu'un jour les militantes des
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com