Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jordan Veretout : "La Serie A est sur la bonne voie pour revenir sur le devant de la scène européenne"
So Foot14/01/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Jordan Veretout : "La Serie A est sur la bonne voie pour revenir sur le devant de la scène européenne"

Jordan Veretout : "La Serie A est sur la bonne voie pour revenir sur le devant de la scène européenne"

Titulaire indiscutable au sein de la Roma de Paulo Fonseca depuis deux saisons, Jordan Veretout participe grandement au début de saison réussi du club de la capitale. À 27 ans, le Français a déjà inscrit sept buts en Serie A et est devenu l'un des milieux de terrain les plus respectés d'Italie. Rencontre avec un homme heureux et discret, qui rêve de l'équipe de France pour couronner le tout à quelques mois de l'Euro.

Avec la Roma, vous sortez d'un match nul 2-2 face à l'Inter. Est-ce que tu as des regrets sur ce match ?
Un peu. On a cette mauvaise habitude de reculer lorsqu'on mène au score et du coup, on prend des buts. Là, on est revenu face à l'Inter, mais on a vu face à Naples et l'Atalanta qu'on a baissé les bras trop facilement et on doit corriger ça le plus rapidement possible. Ce qui est sûr, c'est que ce n'est pas une consigne du coach de reculer. (Rires.) Quand on joue notre jeu et qu'on presse haut, on peut battre n'importe quelle équipe. Après la pause face à l'Inter, on revient moins bien sur le terrain, on a du mal à ressortir le ballon? donc on use beaucoup d'énergie pour le récupérer. Courir derrière le score, c'est forcément laisser des espaces derrière. L'Atalanta (4-1) et Naples (4-0) nous ont fusillés par exemple. On n'a pas le droit de faire ces erreurs à ce niveau, car si on veut se qualifier pour la C1, il faut battre ces équipes.

La Roma propose vraiment du beau jeu cette année, mais on a aussi la sensation qu'il y a encore une marge de progression importante.
On peut toujours faire de meilleures choses. Par rapport à l'année dernière, on joue beaucoup mieux, on est plus conquérants et plus réguliers. On marque beaucoup, donc il faut continuer. Je le répète encore, mais pour le moment, ce qui nous gène, c'est ce quart d'heure où l'on recule beaucoup, il faut gommer cela.

"Ma famille adore aussi la vie que l'on mène à Rome, du coup ça m'aide. On a nos petits restaurants, nos petits magasins, nos petites habitudes dans la ville."

Depuis deux saisons, tu es titulaire indiscutable et tu es l'un des maillons forts de la Roma. Comment ça se passe, la vie à Rome ?
Je me sens très bien ici. C'est un très grand club italien, la Roma, et c'était mon objectif de venir dans un club de ce calibre. Je progresse de jour Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer