Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Jongles, Arsenal et Drogba : la passion foot de Giannis Antetokounmpo
information fournie par So Foot21/07/2021 à 12:00
Temps de lecture: 1 min

Jongles, Arsenal et Drogba : la passion foot de Giannis Antetokounmpo

Jongles, Arsenal et Drogba : la passion foot de Giannis Antetokounmpo

Cette nuit, Giannis Antetokounmpo a grimpé sur le toit du monde. Champion NBA avec les Milwaukee Bucks, MVP des finales, le Grec a tout simplement été monstrueux pendant ces play-offs. Et malgré le fait qu'il culmine à 2m01, il n'est pas maladroit avec ses pieds. Peut-être parce que le foot a été son premier love.

Revue aujourd'hui, la scène porte à sourire. Nous sommes en 2014. Giannis Antetokounmpo a 19 ans et une dégaine de grand ado. Quelques mois auparavant, en avril 2013, il avait débarqué aux Etats-Unis en provenance de sa Grèce natale, après avoir été choisi en 15e position à la draft 2013 de la NBA par les Milwaukee Bucks. Rapidement, les Bucks comprennent qu'ils ont mis le grappin sur un rookie à fort potentiel. Le 3 mars 2014, le tout jeune Giannis est ainsi l'invité d'honneur d'un évènement particulier pour la ville de Milwaukee : le premier match officiel de la saison de l'équipe de futsal, le Wave de Milwaukee, au US Cellular Arena.

Un petit trou et un scooter


Comme dans tout bon évènement sportif qui se respecte aux Etats-Unis, il s'agit d'assurer le show avant, pendant et après le match, histoire que le public en ait pour son argent. Alors, à la mi-temps, Giannis, veste Jordan sur les épaules et gros jogging Adidas sur les guiboles, est invité à venir " montrer ses aptitudes en football ". Après avoir claqué quelques jongles, il est temps de participer à un jeu d'adresse que tout bon amateur de football a déjà tenté lors d'une fête foraine. Le but ? Glisser le ballon dans l'un des trois trous (un petit, un moyen, un grand) positionné dans les buts, en tirant depuis le milieu de terrain. Le premier essai est complètement raté. Le deuxième, plus précis, est à deux doigts de rentrer. Et le troisième est enfin le bon : le ballon se faufile dans le plus petit trou, pour le plus grand bonheur des spectateurs et du présentateur. Cerise sur le gâteau : Giannis remporte là… un scooter.

Vidéo
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com