Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jeux Olympiques : les éditions marquées par la polémique
Partenaire31/12/2013 à 17:30
Temps de lecture: 2 min

Le poing levé de Tommie Smith et John Carlos a fait le tour du monde.

Le poing levé de Tommie Smith et John Carlos a fait le tour du monde.

Compétition mondiale par excellence, les Jeux Olympiques sont d'abord un grand spectacle qui réunit tous les deux ans (en comptant ceux d'été et d'hiver) les meilleurs athlètes de la planète.

A de nombreuses reprises, ils ont aussi donné lieu à de vives tensions et parfois mené à des boycotts, voire des drames pour des raisons politiques. Retour sur ces éditions entachées de polémique.

De Berlin à Munich

Les Jeux Olympiques de Berlin en 1936 sont l'exemple le plus frappant d'une compétition où l'idéologie prend le pas sur le sport. Surnommés les "jeux nazis", ils sont utilisés par le régime hitlérien comme outil de propagande. Malgré les persécutions menées contre les Juifs, les Etats-Unis et les autres nations occidentales refusent le principe du boycott. Cette édition est évidemment marquée par le triomphe du sprinteur noir-américain Jesse Owens, qui remporte quatre médailles d'or et devient un symbole.

Parmi les autres controverses, on pense aussi aux JO de 1968 à Mexico. Arrivés premier et troisième du 200 mètres, les athlètes noirs-américains Tommie Smith et John Carlos lèvent le poing pendant leur hymne national, pour protester contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Un geste interprété comme un soutien aux Black Panthers et qui leur vaudra une exclusion à vie des Jeux Olympiques.

Plus qu'une polémique, c'est un véritable drame qui se produit quatre ans plus tard, à l'occasion des Jeux de Munich. Le 5 septembre, des terroristes palestiniens prennent en otage plusieurs athlètes israéliens. Le bilan de cet épisode ? 17 morts, dont onze membres de l'équipe olympique israélienne, ce qui n'empêche pas la compétition de reprendre le lendemain comme si de rien n'était.

Le boycott, une solution ?

Le principe du boycott a souvent été évoqué avant les éditions les plus polémiques des JO, à cause du contexte géographique ou politique du moment. Mais il a été assez rarement utilisé. Le cas le plus célèbre reste celui des JO de Moscou en 1980, auxquels les Etats-Unis et une soixantaine d'autres pays (dont la France) refusent de participer pour dénoncer l'intervention soviétique en Afghanistan.

Quatre ans plus tard, l'URSS et quatorze de ses alliés boycottent à leur tour les Jeux, organisés à Los Angeles. Le motif ? La sécurité de leurs athlètes ne seraient pas assurée, une justification qui ne convainc évidemment pas grand monde. . .

Si la Guerre Froide est terminée et que les pays occidentaux n'ont finalement pas boycotté l'édition de Pékin en 2008, qu'en sera-t-il lors des Jeux d'hiver, qui s'ouvrent le 7 février 2014 à Sotchi ? Après la polémique autour de lois russes jugées homophobes, les attentats qui ont récemment frappé Volgograd posent la question de la sûreté de l'événement. Rendez-vous dans quelques semaines pour être fixé.

Les Risques en Bourse

Fermer