Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Jean-Pascal Zadi : "Ceux qui n'ont pas joué au foot sont des connards"
So Foot15/03/2021 à 15:00
Temps de lecture: 2 min

Jean-Pascal Zadi : "Ceux qui n'ont pas joué au foot sont des connards"

Jean-Pascal Zadi : "Ceux qui n'ont pas joué au foot sont des connards"

Césarisé en tant que "meilleur espoir masculin" pour son rôle dans Tout simplement noir, qu'il a également réalisé, Jean-Pascal Zadi aka "Jipé" a aussi des choses à dire sur le foot et sur Cédric Hengbart. SoFoot.com l'avait interviewé sur la chose en 2014.

Il paraît que t'es un grand supporter de l'OM ?
Mon père m'a transmis le truc. Il supportait déjà l'OM avant de partir de Côte d'Ivoire pour la France. Il nous a tannés avec ça, à crier devant la télé. Nous, on se demandait pourquoi et après, on a suivi. Mon premier match au stade, c'est un OM-Monaco, finale de Coupe de France en 1989. L'OM gagne 4-3 avec un triplé de JPP, un but de Sauzée. Mais j'ai jamais vécu à Marseille. J'habitais à Caen. Mon "baye", c'est Caen en numéro 1, Marseille en 2 et AC Milan en 3. Lors d'un Caen-OM, je suis pour Caen, direct.

Appeler son fils Zlatan quand on est supporter de l'OM, c'est pas n'importe quoi ?
Comment tu sais ça, toi ? À la naissance de mon fils, Zlatan jouait pour le Milan. Je suis vraiment un grand fan de lui depuis l'Ajax. Je m'étais donc dit que dès que j'aurais un fils, je l'appellerais Zlatan. J'hésitais entre Cristiano et Zlatan. J'ai appelé un pote qui m'a dit que Cristiano, ça faisait ringard. Putain, j'appelle mon fils Zlatan, et deux mois après, le mec débarque à Paris. Ils m'ont bien baisé la gueule, ces bâtards. Parce qu'à l'époque, c'était quasi impossible d'imaginer Zlatan à Paris.

Tu tapais le ballon plus jeune ?
Tu rigoles ou quoi ? Je jouais en U15, U17 nationaux, à Mondeville, près de Caen. Je jouais contre Bernard Mendy ou Jean-Alain Boumsong. Je faisais partie de l'élite, quoi ! (Rires.) J'ai même été champion de France du fair-play une année. On avait gagné une place pour un France-Pays-Bas, le premier match de Vieira.

Souvent, c'est le prix qu'on donne à une équipe de nullos dans un tournoi...
Pas là. On était quatrièmes. Le Havre avait tout niqué. Ils nous en avaient collé 7 à l'aller et 3 au retour. On n'était pas un centre de formation, mais des mecs de quartiers. On avait quand même battu Caen. Franchement, on était bons. Certains sont partis en centre après. J'étais parti faire des essais à Rennes. Il y avait Ousmane Dabo, Mikaël Silvestre et Fabrice Fernandes à l'époque. Mais je suis parti au bout d'une semaine. Je n'aimais pas Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer