Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Horlogerie: Louis Vuitton dans la cour des grands
Partenaire15/07/2016 à 07:30
Temps de lecture: 2 min

En février dernier, Louis Vuitton a dévoilé son premier garde-temps arborant le Poinçon de Genève, l'une des plus prestigieuses distinctions horlogères. Une création d'exception qui a permis au numéro un mondial du luxe d'entrer dans le cercle fermé des marques de haute horlogerie.

En février dernier, Louis Vuitton a dévoilé son premier garde-temps arborant le Poinçon de Genève, l'une des plus prestigieuses distinctions horlogères. Une création d'exception qui a permis au numéro un mondial du luxe d'entrer dans le cercle fermé des marques de haute horlogerie.

Plus connue pour ses bagages, ses sacs et accessoires de luxe, Louis Vuitton a lancé sa première montre en 2002. Depuis, la Tambour est devenue l'emblème horloger de la marque. On se souvient notamment du magnifique spot de pub réalisé par Romain Gavras, pour accompagner la sortie de la Tambour Evolution, qui mettait en scène la légende du rock David Bowie. En quatorze ans, Louis Vuitton a pris du galon dans la hiérarchie horlogère, au point d'intégrer le cercle très fermé des marques ayant reçu le label haute horlogerie le mois dernier. Retour sur une ascension fulgurante.

Louis Vuitton a décroché son premier Poinçon de Genève

Fin juin, le premier Livre Blanc de la haute horlogerie a vu le jour. Rédigé par 46 experts réunis par la Fondation de la Haute Horlogerie, il a listé les 64 maisons horlogères pouvant prétendre à ce label prestigieux. Si Corum ou Baume et Mercier ne font pas partie des heureuses élues, Louis Vuitton a été distinguée dans la catégorie des marques de luxe, aux côtés de Chanel, Hermès et Montblanc. Il faut dire que depuis le rachat de La Fabrique du Temps en 2011, le numéro un mondial du luxe est passé à la vitesse supérieure.

Il y a cinq ans, la Fabrique du temps était un atelier de haute horlogerie fondé par deux spécialistes des complications horlogères, Enrico Barbasini et Michel Navas. Mais en 2014, la marque a inauguré une manufacture regroupant toutes les activités horlogères du groupe dans des ateliers d'environ 4 000 m2. Cette "nouvelle" Fabrique du Temps, impressionnante, témoigne des ambitions horlogères du groupe français. Avec le rachat de Léman Cadrans en 2012, la marque est désormais capable de concevoir toute seule des montres de haute volée.

Suite à ces investissements, les récompenses n'ont pas tardé à pleuvoir. En février dernier, la maison de luxe a dévoilé le premier garde-temps de son histoire arborant le Poinçon de Genève, l'une des plus prestigieuses distinctions horlogères. Cette montre, baptisée Tourbillon Volant "Poinçon de Genève", a vu le jour grâce au travail de La Fabrique du Temps. Elle embarque en effet le calibre LV104, qui comme ses initiales l'indiquent, a été entièrement développé en interne. Ce modèle a permis à Louis Vuitton de faire ses premiers pas dans l'univers de la haute horlogerie. Un rêve devenu réalité en juin dernier, avec l'adoubement par le Livre Blanc de la Fondation de la Haute Horlogerie. Les montres Louis Vuitton jouent désormais dans la cour des grands.

Les Risques en Bourse

Fermer