Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Hommage à Christo, un artiste emballant
Le Particulier pour BoursoraMag02/06/2020 à 16:00
Temps de lecture: 3 min

Hommage à Christo, un artiste emballant (Crédits photo : Shutterstock)

Hommage à Christo, un artiste emballant (Crédits photo : Shutterstock)

À 84 ans, Christo avait un nouveau projet monumental en emballant l'Arc de triomphe. Hélas, l'artiste s'est éteint dimanche 31 mai à son domicile new-yorkais. Il n'assistera donc pas à l'exposition prévue de longue date au Centre Pompidou et qui ouvrira ses portes le 1er Juillet. Quant à l'emballage de l'Arc de triomphe, il avait été reporté à septembre 2021, en raison des incertitudes liées au Coronavirus. Cet événement spectaculaire reste d'actualité et sera le plus bel hommage que l'on puisse rendre au grand artiste qu'était Christo.

Le monde de la culture en deuil

Le ministre français de la Culture Franck Riester a tweeté : « Spectaculaire, l'art de Christo et de Jeanne-Claude a marqué notre mémoire collective. (...) Capables de révéler les monuments en les cachant, leurs créations ont accompagné l'histoire de notre temps ». Christo était un « enchanteur », a affirmé Serge Lasvignes, président du Centre Pompidou à Paris. Quant à ses collaborateurs, ils partagent leur émotion en ses termes : « Christo a vécu sa vie pleinement, non seulement en imaginant ce qui semblait impossible mais en le réalisant. L'œuvre de Christo et Jeanne-Claude a réuni des gens dans des expériences partagées à travers le monde, et leur travail se perpétue dans nos cœurs et nos souvenirs »,

Un peu d'histoire

Né en Bulgarie, Christo Vladimirov Javacheff est arrivé à Paris en 1958 où il rencontre sa future épouse, Jeanne-Claude de Guillebon. À partir de 1961, ils imaginent « des œuvres temporaires » dont beaucoup vont rester sur le papier. C'est le cas pour l'empaquetage de l'École Militaire ou du Pont Alexandre III. En 1964, ils s'installent à New York et affirment leur volonté de donner « une dimension sculpturale nouvelle » aux monuments, et aussi à certains paysages mythiques.

Quelques œuvres marquantes de Christo

De 1970 à 1972 avec Valley Curtain, ils barrent d'un rideau safran une vallée californienne. En 1985, le Pont Neuf, le plus ancien des ponts parisiens, est emballé dans un polyester ocre-jaune. En 1995, le Reichtag de Berlin est empaqueté dans un tissu argenté de 2,5 millimètres d'épaisseur. Du 12 au 28 février 2005, ils présentent « The Gates » à central Park, un parcours de 37 kilomètres, ponctué de 7 500 portiques tendus de tissu vinyle de couleur orange-safran. En 2016, le lac italien d'Iseo est réaménagé temporairement avec 100 000 mètres de tissu jaune scintillant portés par 220 000 cubes de polyéthylène flottant à la surface de l'eau.
L'empaquetage de l'Arc de Triomphe : un projet toujours sur des rails
En 1962, Christo avait déjà travaillé sur le projet pour l'empaquetage de l'Arc de Triomphe. À l'époque, il prévoyait aussi d'empaqueter les arbres de l'avenue des Champs-Élysées. Il pensait pouvoir enfin accomplir son rêve. Initialement annoncé pour le printemps 2020, le projet avait été repoussé à l'automne pour causes de manifestations, puis la crise sanitaire avait entrainé un dernier changement de dates. C'est donc du 18 Septembre au 3 Octobre 2021 que l'équipe qui entourait les projets de Christo réalisera sa dernière œuvre comme un ultime hommage. « L'Arc de Triomphe empaqueté » nécessitera 25 000 mètres carrés de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 7 000 mètres de corde rouge.

Une exposition au Centre Pompidou qui tourne à la rétrospective

Prévue au Centre Pompidou le 18 mars et remise au 1er juillet, la première exposition consacrée à Christo et à sa femme prendra, elle aussi, la tournure d'un grand hommage. Cet événement exceptionnel présentera les œuvres réalisées par le couple, juste après leur rencontre. On pourra découvrir des collages, des documents d'archives, des plans et même des peintures, près de 300 pièces méconnues. De quoi tirer saluer la mémoire d'un artiste à nul autre pareil.

A lire aussi :
o Quelles sont les expos de 2020 à ne pas manquer dans le monde après la crise ?
o Quelles sont les expos de 2020 à ne pas manquer en France après la crise ?
o 5 maisons d'architectes à visiter

Les Risques en Bourse

Fermer