Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

High-tech : la France débarque en force au CES de Las Vegas
Partenaire06/01/2015 à 08:30
Temps de lecture: 2 min

Parmi les 120 sociétés françaises présentes au CES 2015, certaines font partie des leaders mondiaux dans leur domaine, comme Netatmo ou Withings. La première va y dévoiler une caméra de surveillance à reconnaissance faciale révolutionnaire, et la seconde une version plus accessible de son élégante montre connectée.

Parmi les 120 sociétés françaises présentes au CES 2015, certaines font partie des leaders mondiaux dans leur domaine, comme Netatmo ou Withings. La première va y dévoiler une caméra de surveillance à reconnaissance faciale révolutionnaire, et la seconde une version plus accessible de son élégante montre connectée.

Ça y est, c'est le grand jour ! Le Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas, le plus gros salon du monde consacré à l'univers de la high-tech, ouvre aujourd'hui ses portes au grand public. En tout, ce sont plus de 3 500 exposants, regroupant plus de 150 000 participants de 140 pays, qui se sont donné rendez-vous pour présenter leurs dizaines de milliers de produits innovants au reste du monde. Et cette année, les grandes stars du salon sont les objets connectés. Vêtements, voitures, équipements de sports, bagages. . . Le marché des objets intelligents devrait connaître une croissance exponentielle en 2015.

Outre les États-Unis, qui évoluent à domicile, la France représente la plus grosse délégation présente au salon, avec 120 entreprises tricolores présentes cette semaine dans le Nevada. C'est 30 de plus que l'an dernier ! Parmi elles, on compte 66 start-up appartenant à la French Tech, le label appuyé par le gouvernement français à l'initiative de Fleur Pellerin, alors ministre déléguée à l'économie numérique. De grands groupes comme La Poste, L'Oréal ou Pernod Ricard sont également du voyage, tout comme une délégation officielle composée notamment du ministre de l'économie Emmanuel Macron, de sa secrétaire d'état au Numérique Axelle Lemaire et du président du Medef Pierre Gattaz.

La "French Touch" à l'honneur

La France a mis le paquet cette année au CES, au point de distancer largement ses rivaux européens en termes de présence. L'Hexagone compte ainsi plus de trois fois plus de sociétés représentantes que l'Allemagne ou le Royaume-Uni. Et au sein de l'Eureka Park, le village qui rassemble toutes les start-up, la France et ses 66 exposants n'est devancée que par les États-Unis. En comparaison, l'Allemagne présente 39 start-up, le Royaume-Uni 33 et l'Italie 8 seulement. Au rayon des jeunes pousses, l'Hexagone est ainsi le premier pays représenté en Europe, et le cinquième dans le monde, derrière la Chine, les États-Unis, Taïwan et la Corée du Sud.

Cette forte mobilisation s'explique notamment par le dynamisme français en matière d'objets connectés, avec des marques qui font déjà office de références mondiales comme Parrot (drones), Withings (objets intelligents, traqueurs d'activité. . . ) ou Netatmo (objets connectés, stations météo. . . ) D'ailleurs, ces sociétés vont profiter du CES 2015 pour présenter leurs dernières nouveautés au grand public. Withings va ainsi dévoiler sa montre Activité Pop, une version similaire mais moins chère que la Withings Activité, son aînée (149 euros contre 390 euros). Netatmo, quant à elle, va présenter son nouveau "bébé" baptisé Welcome. Il s'agit d'une caméra de surveillance pourvue de fonctions de reconnaissance faciale, capable d'envoyer des notifications sur des terminaux mobiles (smartphones, tablettes, ordinateurs. . . ) Cela permet notamment de signaler que l'un des membres de la famille est bien rentré à la maison, ou qu'un intrus s'est faufilé dans votre domicile. Cet objet inédit a déjà reçu quatre prix au concours CES Innovation Design and Engineering Awards 2015 !

En ces temps de sinistrose pour l'économie française, la forte présence tricolore au plus gros salon dédié aux nouvelles technologies au monde est un vrai signe d'espoir. Espérons désormais que cela contribue à attirer des investisseurs étrangers dans l'Hexagone, comme l'espère Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique, afin que la France s'affirme comme l'un des leaders du secteur.

Les Risques en Bourse

Fermer