Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Genève 2017 : la nouvelle Berlinette Alpine A110 à la loupe
Webedia13/03/2017 à 12:30
Temps de lecture: 2 min

Genève 2017 : la nouvelle Berlinette Alpine A110 à la loupe (Crédits photo : Adobe Stock)

Genève 2017 : la nouvelle Berlinette Alpine A110 à la loupe (Crédits photo : Adobe Stock)

Présentée pour la première fois au salon de l'automobile de Paris en 1962, la Berlinette Alpine A110 s'est peu à peu imposée comme une légende du sport automobile. Mais malgré ses lignes inoubliables et ses nombreux succès en rallye, son caractère indomptable a fini par causer sa disparition en 1977. Pourtant, 40 ans plus tard, la sportive imaginée par Jean Rédélé n'a rien perdu de son aura... au point qu'elle s'apprête à faire son grand retour sur les routes. Après le concept Alpine Vision, présenté l'an dernier au salon de Genève, la version de série de la nouvelle Berlinette A110 vient d'être dévoilée au public suisse. Sa promesse ? Le plaisir de conduire.

Compacité, légèreté et fluidité des lignes

Pour trouver le stand Alpine dans les allées du salon de Genève 2017, pas besoin de plan. La nouvelle Berlinette A110 attire tous les regards et il faut se montrer patient pour pouvoir l'approcher. Il faut dire qu'elle était attendue : lorsque le constructeur ressuscité par Renault en novembre 2012 a ouvert les commandes d'une première série de 1 955 exemplaires il y a trois mois, le succès a été immédiat. Toutes les conduites à gauche se sont écoulées en cinq jours, malgré un prix fixé à 58 500 euros. Et au vu du modèle présenté à Genève, fidèle au concept, la nouvelle Berlinette est promise à un bel avenir.

La nouvelle Alpine A110 fais le compromis entre nostalgie et modernité. Elle reprend les principes de conception de la Berlinette originale, à savoir la légèreté (1 080 kg hors options), la compacité (4,178 m de longueur, 1,798 m de largeur pour 1,252 m de hauteur) et la fluidité des lignes (pas d'aileron, ni de becquet). Mais elle remet cette recette au goût du jour en y ajoutant un design, des matériaux et des technologies modernes. Sa structure en aluminium, par exemple, ne pèse que 340 kg. Ces caractéristiques lui permettent, comme son aînée, de briller par son agilité. Elle se montre notamment très à l'aise sur les routes de montagne qui ont construit la légende de l'A110.

Une vitesse de pointe bridée à 250 km/h

Pour concurrencer Porsche sur son terrain de jeu favori, la nouvelle Alpine A110 est équipée d'un moteur turbocompressé à injection directe, 1,8L, 4 cylindres imaginé par l'Alliance Renault-Nissan. Il développe 252 ch pour 320 Nm de couple, ce qui offre à la Berlinette un rapport poids/puissance de seulement 4,3 kg/ch. Elle peut ainsi abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 petites secondes. À noter que grâce à son aérodynamique ultra-étudiée, elle est la seule voiture de sa catégorie à atteindre les 250 km/h (vitesse de pointe limitée électroniquement) sans aileron ni becquet.

Fabriqué à Dieppe, en France, comme la Berlinette originale, le coupé deux places sera commercialisé en Europe Continentale fin 2017. Il partira ensuite à la conquête du Japon et de la Grande-Bretagne en 2018.

Les Risques en Bourse

Fermer