Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France-Ukraine : l'heure de la bascule
So Foot24/03/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

France-Ukraine : l'heure de la bascule

France-Ukraine : l'heure de la bascule

À moins de trois mois de l'Euro, l'équipe de France commence mercredi sa phase de qualification pour le Mondial 2022 par la réception de l'Ukraine, première rencontre d'une série de trois matchs en dix jours. Didier Deschamps l'assume : l'heure n'est plus aux essais, mais à la consolidation du noyau.

FranceUkraine
24/03/2021 - 20:45
Coupe du monde 2022 - Qualifications
Diffusion sur

La dernière fois que ces deux-là se sont croisés, c'était pour un rendez-vous inutile, scotché avant deux matchs de Ligue des nations, un mercredi soir, alors que les Bleus n'étaient rassemblés que depuis quelques heures. Puis l'histoire s'était quand même invitée au dîner : face à une Ukraine largement affaiblie, l'équipe de France avait dessiné son plus large succès depuis six ans (7-1), Olivier Giroud était devenu, grâce à un doublé, le deuxième meilleur buteur de l'histoire du pays, et Éduardo Camavinga avait profité des espaces pour poser son premier pion international. Pas totalement inutile, donc ? On dira juste que, ce soir d'octobre 2020, les Bleus avaient réussi à juste assez assaisonner une affaire amicale en offrant des choses à voir au milieu d'une période de tests tactiques pour Didier Deschamps. L'automne était dans la tête du sélectionneur, un homme qui a un jour estimé que "les principes de jeu" sont des "concepts un peu bateau, qui font intellectuels", la période pour "faire les choses différemment" et "avoir des réponses avant de basculer sur l'Euro 2021". La bascule, on y est, et lundi, Deschamps a cassé en deux temps les craies Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer