Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Faut-il quitter Facebook pour être heureux ?
Partenaire11/11/2015 à 17:30
Temps de lecture: 1 min

Selon des chercheurs du Happiness Research Institute, quitter le réseau social Facebook permettrait d'être plus heureux et satisfait de sa vie.

Selon des chercheurs du Happiness Research Institute, quitter le réseau social Facebook permettrait d'être plus heureux et satisfait de sa vie.

La question de savoir si l'on serait plus heureux sans Facebook est presque aussi ancienne que le réseau social lui-même. Des chercheurs du Happiness Research Institute, un organisme danois spécialisé dans la mesure du bonheur, se sont donc intéressés de près aux effets de cette plateforme sur notre bonheur. Ils viennent de publier une étude démontrant que les personnes qui quittaient Facebook étaient plus satisfaites de leurs vies que celles qui continuaient à utiliser le réseau social.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont réalisé une expérience impliquant 1 095 personnes divisées en deux groupes. Alors que la première moitié devait continuer à utiliser Facebook, l'autre devait s'abstenir. Résultat, au bout d'une semaine seulement, ceux qui n'avaient pas utilisé le réseau social étaient plus satisfaits de leurs vies que les autres. Dans le détail, 88% d'entre eux se disaient heureux (contre 81% chez ceux qui utilisaient toujours le réseau social), 84% déclaraient apprécier la vie (contre 75% dans l'autre groupe) et seuls 12% en étaient mécontents (contre 20%).

Comparer sa vie à celle de ses amis

Selon les personnes qui n'ont pas utilisé Facebook pendant une semaine, quitter le réseau social leur a permis d'avoir une vie sociale plus riche et moins de difficultés à se concentrer. Les chercheurs du Happiness Research Institute, qui ont choisi Facebook parce qu'il est "le réseau social le plus utilisé à tous les âges", ne pensaient pas pouvoir enregistrer des effets aussi nets en une semaine. Cependant, l'étude doit être menée sur le long terme pour analyser un éventuel placebo, avec des candidats persuadés d'être plus heureux sans Facebook, mais sans forcément l'être.

Les Danois sont en tout cas bien placés pour parler de bonheur puisque le Danemark est le 3e pays le plus heureux du monde. La France, elle, pointe à la 29e position. Quitter Facebook nous ferait-il remonter dans ce classement ?

Les Risques en Bourse

Fermer