Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Éverton et Souza au PSG : transfert moqué, interview croisée
information fournie par So Foot15/08/2022 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Éverton et Souza au PSG : transfert moqué, interview croisée

Éverton et Souza au PSG : transfert moqué, interview croisée

Cet été pendant le mercato, So Foot revient chaque jour de la semaine sur un transfert ayant marqué son époque à sa manière. Pour ce 46e épisode, honneur à un duo : Willamis de Souza Silva et Éverton Santos, signés par le Paris Saint-Germain sur le gong du mercato d'hiver en janvier 2008. Le PSG est en pleine saison décevante, et tente un coup : claquer sept millions d'euros sur deux Brésiliens. Les deux joueurs, qui cumuleront vingt matchs sous le maillot parisien, racontent l'histoire.

"Ça fait quatre ans que je suis parti, on ne me parle que des Brésiliens." En 2016, Alain Roche prononce cette phrase dans une interview au site goal.com . Directeur sportif du PSG de 2007 à 2012, il ne supporte pas qu'on ne retienne de lui que ses échecs. L'arrivée d'Éverton et Souza, en janvier 2008, fait pourtant partie des plus cuisants. Aujourd'hui encore, elle est régulièrement citée parmi les pires transferts de l'histoire. Il faut dire que le PSG aurait déboursé entre six et huit millions, selon les sources, pour un espoir de 21 ans qui n'avait pas prouvé grand-chose au Brésil (Éverton) et un joueur confirmé - mais pas star - du championnat brésilien (Souza, 28 ans). Dans son livre, Alain Roche parle de précipitation et de contexte : le 31 janvier 2008, Paris pointe à la treizième place du championnat. Pas suffisant quand on a Landreau, Yepes et Rothen ou encore Pauleta dans son effectif. En cette fin de mercato et sans aucune transaction en vue, le PSG active sa fameuse filière brésilienne. Éverton Leandro Dos Santos Pintos et Willamis de Souza Silva signent, le PSG ne s'améliore pas et il est dix-huitième à la fin de la 36 e journée : l'arrivée des deux compatriotes se grave alors comme synonyme d'échec. Quatorze ans après les faits, l'un est chroniqueur dans un des nombreux programmes de foot à la télé brésilienne (Souza, sur Band TV) et l'autre a quitté en janvier la troisième division brésilienne. Ils racontent, pour la première fois, leur propre transfert.




Un rêve de gosses



Éverton : "Quand les dirigeants et mes agents m'ont appris le transfert, j'étais au siège du club (Corinthians). J'ai appelé mon père, je n'avais même pas le temps de faire ma valise et il fallait qu'il me l'apporte à l'aéroport pour arriver à temps à Paris. C'est seulement dans l'avion que je réalise, j'ai 21 ans et je vais rejoindre un club réputé en Europe. C'est un rêve de gosse, je me souviens de l'émotion très forte."

Souza : "Moi, j'avais un match. Au Brésil, les jours Lire la suite de l'article sur SoFoot.com