Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Et si Mbappé était en train de faire l'erreur de sa carrière ?
information fournie par So Foot25/05/2022 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Et si Mbappé était en train de faire l'erreur de sa carrière ?

Et si Mbappé était en train de faire l'erreur de sa carrière ?

En choisissant de prolonger au Paris Saint-Germain, Kylian Mbappé a tourné le dos à ce qui semblait être un rêve d'enfant : signer au Real Madrid. Mais au-delà de cette symbolique, c'est surtout l'ambition sportive du Français qui interroge.

Rester dans sa zone de confort ou briller parmi les plus grands ? Durant plus d'un mois, Kylian Mbappé a fait saliver supporters du PSG et du Real Madrid, au point d'en lasser une bonne partie. Énigme résolue ce samedi quand l'attaquant français a décidé de privilégier la première option. Certainement la décision plus facile à prendre, mais également la plus difficile à comprendre, compte tenu des ambitions supposément affichées par le Bondynois depuis son arrivée dans le bain professionnel.

Esthétique de la communication


Emmnanuel Macron, Nicolas Sarkozy, JT de TF1 : en parallèle de ce dossier bien trop long, il peut en effet être judicieux de s'interroger sur le poids de Kylian Mbappé dans son propre transfert. Exposé en mondovision depuis l'adolescence et réglé comme une horloge par un entourage méticuleux à l'extrême, l'avant-centre n'a ainsi cessé de voir son image de marque grandir. Au même titre que les enjeux autour de sa personne. Véritable ambassadeur du PSG version Qatar ou inversement, le gamin de 23 ans s'est effectivement retrouvé au centre d'une tornade impossible à maîtriser pour un jeune adulte et au centre de laquelle le "sportif" n'aura que trop rarement été priorisé. Preuve en est, la conférence de presse donnée par l'intéressé ce lundi, témoin de ces discours préparés avec soin, frôlant la dimension politique : "C'est une décision que j'ai prise en tant que Français et en fonction de mon importance dans ce pays. C'est un pays où je veux vivre, vieillir, revenir après ma carrière." Comme Pelé déclaré "trésor national" en 1961, elles semblent loin, les aspirations de ce garçon admiratif de Cristiano Ronaldo sous la tunique blanche.



Élément symbole de cet acte manqué avec le Real Madrid : le nouveau contrat paraphé par le Parisien. Une signature jusqu'en 2025 et des émoluments majuscules, notamment en ce qui concerne ces fameux droits à l'image, que la direction merengue ne s'est pas résolue à offrir. Et si la rengaine disant que "le Real Madrid ne l'aurait, de toute façon, pas payé avec des cacahuètes" est évidemment et incontestablement vraie, elle aura trouvé sa limite devant l'influence de l'émir Al-Thani et son budget Lire la suite de l'article sur SoFoot.com