Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Et si l'Inter ne s'était pas affaiblie ?
information fournie par So Foot06/12/2021 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Et si l'Inter ne s'était pas affaiblie ?

Et si l'Inter ne s'était pas affaiblie ?

Après sa raclée administrée à la Roma pour le compte de la seizième journée de Serie A, l'impression est confirmée : cette Inter version Simone Inzaghi, deuxième du championnat entre Milan et Naples, est monstrueuse. Une belle surprise, au vu des départs et changements subis au sein du club cet été.

Après l'affrontement, qui n'en était finalement pas vraiment un, José Mourinho s'est sans doute mis en mode nostalgie. Lui qui avait tant gagné avec l'Inter il y a maintenant plus d'une décennie a sûrement posé deux conclusions, parmi tant d'autres : le temps où il entraînait les meilleures équipes du monde se situe désormais très loin dans le passé, et sa Roma n'est pas au niveau des gros morceaux de Serie A. Le Portugais peut d'ailleurs remercier son ancien club, qui vient de l'aider à accepter ce double constat. Car ce samedi, en cognant aisément les Romains , c'est bien l'équipe de Simone Inzaghi qui a fait tout le boulot et qui a encore démontré la puissance qu'elle exerce depuis le début de la saison.

Meilleure attaque du pays, deuxième défense


Impressionnante, l'Inter a en effet plié la partie en l'espace de 40 petites minutes alors qu'elle évoluait à l'extérieur. Le temps pour Hakan Çalhanoğlu d'ouvrir le score d'un corner rentrant improbable, pour Edin Džeko de punir son ex à la suite d'un une-deux avec le même Çalhanoğlu et pour Denzel Dumfries d'enfoncer le clou en signant sa première réalisation avec son nouveau club grâce à une tête plongeante sur un centre d'Alessandro Bastoni. Comme si les Nerazzurri souhaitaient boucler très rapidement l'affaire pour s'économiser et se concentrer sur la finale de la poule D contre le Real Madrid en Ligue des champions, comme s'ils avaient une immense marge sur les Giallorossi . Spoiler : oui, la marge est effectivement énorme. Et pas seulement par rapport aux Romains, qui n'ont quasiment pas existé en une heure et demie.

Vidéo

Les résultats en championnat depuis le début de… Lire la suite de l'article sur SoFoot.com