Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Éric Di Meco : "Eyraud n'aime ni Marseille, ni les Marseillais"
So Foot20/02/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Éric Di Meco : "Eyraud n'aime ni Marseille, ni les Marseillais"

Éric Di Meco : "Eyraud n'aime ni Marseille, ni les Marseillais"

Naufrage en Ligue des champions, crise sportive et guerre ouverte du président Eyraud contre les supporters : cela va mal à l'Olympique de Marseille. Suffisamment mal pour inquiéter l'imperturbable Éric Di Meco, qui décrypte ces évènements comme il l'a toujours fait : en taclant.

Pendant la campagne de C1, on vous a senti marqué par le naufrage de l'OM. Avec le recul, vous en gardez quoi ?
Beaucoup de frustration. Ça faisait longtemps que je n'avais plus commenté l'OM en C1, j'avais hâte, parce qu'en C1, on peut se lâcher sur les équipes françaises. Finalement, ça a été un long chemin de croix. Ça m'a touché, j'ai souffert. D'ailleurs, je ne suis pas sûr que ce soit bien que le commentateur soit autant touché, je n'ai peut-être pas eu le recul qu'il fallait. Mais bon, je ne pouvais pas faire autrement, j'ai porté ce maillot, je suis né et je vis toujours dans la région. Je ne pensais pas que ce serait aussi dur. Pourtant, j'ai commenté la campagne du zéro pointé, mais là, au moins, les matchs étaient serrés, il y avait eu du suspense contre des adversaires qui étaient plus forts. Alors que cette année, ils étaient prenables, il y avait moyen de faire un truc.

"La communication de l'OM est médiocre, alors qu'on m'explique que c'est un des sujets qui sont maîtrisés par les dirigeants... Cette sortie sur les Marseillais au club, elle est surréaliste."

Aujourd'hui, c'est surtout en coulisses que ça va mal. Ça vous surprend ?
Après cette campagne de C1, les dirigeants auraient dû monter au créneau et mettre les joueurs face à leurs responsabilités. Finalement, à part Villas-Boas qui s'est débattu pour expliquer l'inexplicable, et qui a tout pris dans la tronche, on n'a entendu personne. C'est à ce moment-là qu'il fallait communiquer. Il y avait déjà des problèmes extrasportifs, notamment sur l'état de forme de plusieurs joueurs. Si c'est bien géré à ce moment-là, on évite la suite.

La suite, c'est notamment cette déclaration de Jacques-Henri Eyraud qui déclare qu'il y a "trop de Marseillais au club".
C'est incompréhensible. Sa première sortie c'est ça, c'est catastrophique. Et ensuite, comme par hasard, on fait bien savoir que le président est descendu dans le vestiaire pour gueuler. Mais ça ne marche pas comme ça. La communication de l'OM Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer