Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En France, le e-commerce ne connaît pas la crise
Partenaire23/09/2016 à 07:30
Temps de lecture: 3 min

Depuis dix ans, le e-commerce ne cesse de progresser en France. Notre pays compte aujourd'hui 36,3 millions de cyberacheteurs, contre 12,3 millions en 2005.

Depuis dix ans, le e-commerce ne cesse de progresser en France. Notre pays compte aujourd'hui 36,3 millions de cyberacheteurs, contre 12,3 millions en 2005.

À l'occasion du salon du e-commerce, qui se tenait à Paris du 12 au 14 septembre dernier, la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) et Médiamétrie ont dévoilé de nombreuses statistiques à propos de l'état du commerce en ligne en France. Il ressort de leur étude que dans l'Hexagone, faire des emplettes sur Internet est entré dans les moeurs. En 2015, 36, 3 millions de consommateurs tricolores se sont adonnés au moins une fois à cette pratique. Un chiffre qui, depuis dix ans, ne cesse de progresser.

Des transactions en constante augmentation

Depuis l'année 2005, la croissance du e-commerce en France n'a pas connu de pause. Le nombre de cyberacheteurs est passé de 12, 3 millions cette année-là, à 27, 3 millions en 2010, pour atteindre en 2015 36, 3 millions de consommateurs. Et alors que les achats sur Internet concernaient surtout les 25-34 ans en 2010, le profil des cyberacheteurs est en train de se diversifier. Les plus de 65 ans sont désormais 75, 4 % à s'adonner au e-commerce, contre 61% en 2010. La part des acheteurs en ligne est également passée de 69, 5% à 85, 4% en cinq ans chez les 50-64 ans. Cependant, c'est toujours parmi les 25-34 ans que la proportion de cyberacheteurs est la plus forte. Ils sont 90, 1% aujourd'hui contre 86% il y a cinq ans.

Si le nombre de cyberacheteurs augmente continuellement, il en va de même pour le nombre de transactions effectuées par chaque acheteur en ligne. L'année dernière, les consommateurs ont réalisé en moyenne 22, 9 transactions sur Internet, pour une dépense annuelle de 1 790 euros. Il y a cinq ans, ils en effectuaient 12, 3 pour un total de 1 120 euros d'achats par consommateur. En revanche, le panier moyen des achats est passé de 91 euros en 2010 à 78 euros aujourd'hui. Cette baisse s'explique surtout par une réduction des frais de livraison, qui conduit les clients à réaliser davantage de petites transactions.

Qu'achètent les Français sur Internet ?

Depuis 2005, toutes les catégories de produits ont connu une hausse de leurs ventes sur Internet. Toutefois, les acheteurs en ligne privilégient l'habillement. Ils ont ainsi été 48% à craquer pour un vêtement en ligne l'année dernière, pour un panier moyen de 55 euros. Les produits liés aux voyages et au tourisme arrivent à la deuxième place du classement avec 42% des cyberacheteurs concernés. Mais en termes de valeur, ils sont de loin les premiers. Pour cette catégorie, le panier moyen s'élève en effet à 481 euros. Il n'est que de 24 euros pour les produits culturels, la troisième catégorie la plus plébiscitée par les Français sur Internet.

Si les ventes en ligne ont autant augmenté en dix ans, c'est surtout parce que l'offre s'est considérablement élargie sur Internet. On compte aujourd'hui 182 000 sites marchands en France, contre 81 900 en 2010 et seulement 14 500 en 2005. Cependant, 5% de ces sites réalisent 85% du chiffre d'affaires de l'ensemble du secteur. Le e-commerce a permis le développement de mastodontes spécialisés dans la vente en ligne, oomme Amazon, Cdiscount, eBay et PriceMinister. Mais les enseignes traditionnelles ont su revenir dans la course, en conjuguant ventes électroniques et magasins physiques. Le site de Carrefour attire ainsi 7, 1 millions de visiteurs par mois aujourd'hui, ce qui en fait le cinquième site marchand le plus prisé du pays après Amazon (19, 4 millions de visiteurs), Cdiscount (11, 8 millions), Fnac (11, 1 millions) et eBay (8, 3 millions). Les enseignes E. Leclerc et Darty figurent quant à elles en septième et en huitième positions.

Le mobile de plus en plus utilisé

Les chiffres de la Fevad et de Médiamétrie montrent que le e-commerce se porte particulièrement bien en France. Et son essor ne devrait pas s'arrêter là, notamment grâce au développement des achats sur mobile. En 2015, 6 millions de Français ont acheté des produits sur Internet à partir de leur smartphone, contre 4, 3 millions en 2012. Par ailleurs, les consommateurs utilisent de plus en plus souvent leur téléphone avant de passer à l'achat, pour comparer les produits et les prix.

Au total, en 2015, le chiffre d'affaires du e-commerce a représenté 62, 4 milliards d'euros en France. Un résultat hallucinant, mais qui peut encore progresser. La preuve : les Français ne sont « que » les troisièmes plus gros cyberacheteurs d'Europe. Le chiffre d'affaires du commerce en ligne a en effet atteint 80 milliards d'euros en 2015 en Allemagne, et 143, 9 milliards d'euros au Royaume-Uni !

Les Risques en Bourse

Fermer