Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Emmanuel Macron, cramponné à l'Élysée 2022
information fournie par So Foot14/10/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Emmanuel Macron, cramponné à l'Élysée 2022

Emmanuel Macron, cramponné à l'Élysée 2022

Ce jeudi à 17h15, le président Macron disputera une rencontre de football avec le Variétés Club de France pour le compte de l'opération Pièces jaunes. Un match pour la bonne cause ou pour la sienne ?

Le Parisien l'avait annoncé ce lundi : le président Macron foulera la pelouse du stade Léo-Lagrange de Poissy en tant que joueur, à l'occasion du cinquantenaire du Variétés Club de France contre une équipe de soignants du centre hospitalier de Poissy-Saint-Germain-en-Laye. Les bénéfices tirés de la billetterie et des sponsors seront reversés à la Fondation hôpitaux de Paris-hôpitaux de France. L'initiative de ce match avait été lancée cet été par Karl Olive (ex-service des Sports de Canal +). Le Parisien raconte que l'actuel maire de Poissy et joueur lui-même du club associatif cher à Jacques Vendroux avait reçu un coup de fil d'Emmanuel Macron juste avant un match du Variétés à Colombey-les-Deux-Églises. Karl Olive avait mis le président de la République sur haut-parleur pour motiver ses coéquipiers. Ce dernier s'était engagé à venir jouer "quand la situation sanitaire le permettra", puis de célébrer ensemble "la troisième mi-temps" à l'Élysée.

Dans les pas de VGE


Karl Olive, maire sans étiquette et ex-UMP, a pour habitude d'abreuver les réseaux sociaux de compliments très appuyés à l'encontre du chef de l'État. Son invitation n'a donc rien de politique, bien sûr ! Surtout à sept mois des élections présidentielles... Cet après-midi, sous les encouragements de Brigitte Macron, le candidat "non déclaré" invité par un maire "neutre" s'éclatera donc balle au pied parmi Karembeu, Pirès, Wenger, Rudi Garcia ou Claude Puel. On se rappelle que le 27 avril 2017, avant le deuxième tour des présidentielles, en visite à Sarcelles, le candidat Macron avait tâté du ballon avec les jeunes de la cité, histoire de bien rappeler que lui était bien accueilli dans les banlieues. À l'inverse de son adversaire Marine Le Pen, l'indigne pourfendeuse du "vivre ensemble" républicain...



On l'aura compris : l'argument foot a toujours fait partie de sa stratégie politicienne ! Encore un autre point…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com