Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Elon Musk, l'entrepreneur le plus génial du moment ?
Partenaire27/04/2015 à 17:30
Temps de lecture: 6 min

Elon Musk peut sourire : tout ce qu'il touche se transforme en or. Chris Anderson, le fondateur des célèbres conférences TED, l'a même qualifié en 2013 de 'plus grand entrepreneur vivant'. Excusez du peu.

Elon Musk peut sourire : tout ce qu'il touche se transforme en or. Chris Anderson, le fondateur des célèbres conférences TED, l'a même qualifié en 2013 de 'plus grand entrepreneur vivant'. Excusez du peu.

Superstar aux États-Unis, où il est habitué à côtoyer les plus grandes stars d'Hollywood, Elon Musk ne jouit pas de la même popularité en Europe. Et pourtant, il s'impose comme l'entrepreneur le plus audacieux du moment. Né en Afrique du Sud, Elon Musk est à l'origine un véritable génie de l'informatique, qui a fait fortune suite à la création puis à la revente de PayPal. Désormais milliardaire, il s'est reconverti dans la production d'énergie propre (avec SolarCity qui domine le marché des panneaux solaires aux États-Unis), dans la fabrication de la voiture de demain (avec les automobiles électriques Tesla ), ou encore dans la conquête de l'espace avec le projet SpaceX. À 43 ans, Elon Musk est à la tête d'une fortune estimée à 12, 5 milliards de dollars, soit environ 11, 5 milliards d'euros. De quoi donner vie à ses idées plus inventives les unes que les autres.

Multimillionaire à 31 ans

Elon Musk a parcouru beaucoup de chemin depuis qu'il a quitté l'Afrique du Sud pour aller faire ses études à Stanford aux États-Unis. Déjà, à 12 ans, après avoir appris seul la programmation informatique, il codait son tout premier logiciel, un jeu du nom de "Blastar", avant de le vendre pour 500 dollars. Après avoir fui l'Afrique du Sud en proie à la ségrégation, en partie pour échapper au service militaire, il poursuit ses études dans certaines des universités les plus prestigieuses d'Amérique du Nord. C'est ainsi qu'en 1995, il suspend un doctorat à l'université de Stanford pour cofonder Zip2, un éditeur de contenus en ligne. Quatre ans plus tard, il était revendu contre la modique somme de 341 millions de dollars (soit 314 millions d'euros). Tout ce que touche Elon Musk se transforme en or. Après ses études, il lance une nouvelle entreprise : X.com. Contrairement à ce que ce nom laisse pense, il ne s'agit pas d'un site de vidéos pour adultes, mais de l'une des premières banques en ligne. Un an plus tard, sa société fusionne avec une autre start-up pour donner naissance au site de paiement sur Internet PayPal en 1998. En pleine période d'expansion de la vente en ligne, avec notamment l'éclosion d' eBay, ce nouvel outil s'avère très utile. . . Au point qu'eBay décide le racheter en 2002 pour 1, 5 milliard de dollars (soit environ 1, 38 milliard d'euros). Aujourd'hui, un dollar dépensé en ligne sur six passerait par PayPal. Dans l'opération, Elon Musk a touché plus de 175 millions de dollars (161 millions d'euros), grâce aux 11, 7% des parts de la société qu'il détenait. Déjà multimillionaire à 31 ans, Elon Musk aurait pu se contenter d'investir son argent, ou de lancer une autre société Internet. Mais au lieu de ça, il a décidé de changer le monde en s'attaquant à des problématiques bien plus sérieuses : la fin du pétrole, avec la confection de véhicules électriques et la production d'énergies propres, et la conquête spatiale.

À la conquête de la planète Mars

Aujourd'hui, le constructeur Tesla est la vitrine médiatique de l'empire bâti par Elon Musk. Créée en 2003, cette société spécialisée dans la fabrication de voitures électriques de luxe est actuellement valorisée en bourse à 29, 27 milliards de dollars, soit plus que Renault qui a pourtant écoulé 2, 71 millions de véhicules l'an dernier, contre 32 733 pour Tesla ! Il faut dire que la voiture électrique séduit de plus en plus, au point que l'ambition d'Elon Musk pourrait être très vite récompensée. Les prévisions de vente pour les années à venir sont claires : 55 000 véhicules pour 2015, 500 000 en 2020 et quelques millions en 2025. Tesla est d'ailleurs en train de construire une gigantesque usine dans le Nevada, qui vise à faire face à l'augmentation de la production de voitures Tesla, en collaboration avec la firme japonaise Panasonic. Une fois achevée, elle va doubler la production totale de batteries au lithium dans le monde, pour un coût estimé entre quatre et cinq milliards de dollars (dont deux apportés par Tesla). L'arrivée prochaine du SUV Model X, qui va renforcer la gamme de Tesla qui n'est pour l'instant composée que de la Model S, devrait encore booster les ventes de Tesla qui commence à se faire un nom auprès du grand public. Ça tombe bien, son but est d'arriver à la construction d'une voiture abordable de l'ordre de 30 000 euros dès 2017. La société SpaceX, elle, a été fondée en 2002. Son objectif est de concevoir des lanceurs visant à réduire radicalement les coûts de la mise en orbite de satellites, et de permettre l'essor du spatial civil. Elle s'est distinguée en devenant la première entreprise privée à s'attaquer à la conquête de l'espace, grâce à un contrat de 1, 6 milliard de dollars passé avec la NASA (soit 1, 47 milliard d'euros). Dans le cadre de cet accord, SpaceX s'est notamment engagée à assurer 12 missions de ravitaillement sur la station spatiale internationale (ISS). Sa force repose notamment sur son modèle de fusée réutilisable, qui contrairement aux modèles actuels, ne se désintègre pas dans l'atmosphère en rentrant sur Terre. Si cette épopée devrait s'avérer très lucrative, Elon Musk est également animé par une volonté farouche de sauver l'humanité. Il a ainsi déclaré, entre autres phrases chocs : "L'humanité fait face à des dangers que même les dinosaures n'ont pas rencontré. Nous devons développer les technologies spatiales pour être capables de rejoindre Mars en cas de catastrophe majeure. "

Il a inspiré le personnage d'Iron Man au cinéma

La société SolarCity, dirigée par son cousin Lyndon Rive, fonctionne tout aussi bien que les autres "bébés" d'Elon Musk (qui est à la tête de son conseil d'administration). Fondée en 2006, elle est devenue en moins de dix ans l'un des principaux fournisseurs d'électricité aux États-Unis. Un miracle qui tient à une méthode simple mais pleine d'ingéniosité : louer les toits des foyers américains pour y installer des panneaux solaires. Ainsi, les propriétaires ne paient plus leur consommation et le surplus est revendu aux entreprises et aux États intéressés. Récemment, elle a annoncé son intention de bâtir la plus grande usine de fabrication de panneaux photovoltaïques aux États-Unis. Le quatrième grand projet d'Elon Musk est de concevoir un moyen de transport terrestre qui permettrait de concurrencer l'avion. En théorie, ce système baptisé Hyperloop permettrait par exemple de relier le centre de los Angeles au centre de San Francisco en moins de 30 minutes, en voyageant à plus de 1 102 km/h, soit une valeur proche de celle de la vitesse du son. Ce projet se matérialise par des nacelles propulsées dans un tube grâce à un système électromagnétique. Chaque nacelle pourra accueillir trois à quatre passagers. Actuellement, une équipe de 100 chercheurs est à l'oeuvre pour mettre au point ce moyen de transport révolutionnaire. L'objectif étant de tester le dispositif à l'horizon 2019. Décidément, Elon Musk a des idées plein la tête, ce qui en fait l'entrepreneur le plus créatif du moment, et l'un des hommes les plus influents de la planète. D'ailleurs, il a figuré à plusieurs reprises dans le "TIME 100", qui recense chaque année les personnalités les plus influentes du monde. Mais s'il n'a pas encore connu de véritable échec depuis le début de sa carrière, les projets dans lesquels il s'est engagé récemment ne sont pas sans risques. En revanche, si ça marche, il pourrait très vite intégrer le cercle des plus grandes fortunes de la planète, et pourquoi pas celui des innovateurs les plus éminents de l'histoire. Certains le comparent même à Tony Stark, plus connu sous le nom d' Iron Man. En même temps, le réalisateur des deux premiers opus consacrés au super-héros de Marvel, Jon Favreau, a lui-même confié qu'il s'était inspiré de cet entrepreneur atypique, qui oscille toujours entre génie et folie, pour créer le personnage d'Iron Man au cinéma. Elon Musk apparaît d'ailleurs dans le deuxième volet de la saga, où il propose à Tony Stark d'étudier un projet de jet électrique. Il a même permis à la production de tourner certaines scènes du film dans les locaux de SpaceX. Croyez-nous, vous n'avez pas fini d'entendre parler d'Elon Musk !

Les Risques en Bourse

Fermer