Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Droits de la Ligue 1: Amazon rafle la mise, Canal+ se retire
Reuters11/06/2021 à 19:07
Temps de lecture: 2 min

DROITS DE LA LIGUE 1: AMAZON RAFLE LA MISE, CANAL+ SE RETIRE

DROITS DE LA LIGUE 1: AMAZON RAFLE LA MISE, CANAL+ SE RETIRE

PARIS (Reuters) - La Ligue française de football professionnel (LFP) a attribué vendredi la quasi-totalité des droits de diffusion des matchs de Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2021-2024 à Amazon, suscitant la colère de son partenaire historique Canal+, qui a annoncé dans la foulée "se retire(r) de la Ligue 1".

Réuni vendredi pour choisir les nouveaux diffuseurs du championnat de football après le retrait de Mediapro, le conseil d'administration de la LFP a décidé d'en attribuer la plus grande partie au géant américain - à savoir 304 matchs de Ligue 1, "dont les dix meilleures affiches" et 304 matchs de Ligue 2 par saison, pour les trois saisons à venir.

Canal+, filiale de Vivendi, a conservé les droits de 76 matchs de Ligue 1 "dont notamment 28 affiches de choix" tandis que l'exploitation des "deux meilleures affiches de la Ligue 2" est restée entre les mains du groupe beIN Sports.

Cité dans ce communiqué, le président de la LFP Vincent Labrune a jugé que "l'arrivée de ce nouvel acteur aux côtés de notre partenaire historique Canal+ [était] porteuse d'avenir pour le développement futur du football professionnel français et l'attractivité (des) compétitions."

Au total, la LFP devrait empocher 663 millions d'euros par an, selon plusieurs médias français.

Mais dans un communiqué distinct, la chaîne cryptée a fait part de sa décision de se retirer de la Ligue 1.

Canal+ "regrette la décision de la Ligue de football professionnel (LFP) de retenir aujourd'hui la proposition d'Amazon au détriment de celle de ses partenaires historiques CANAL+ et beIN Sports. CANAL+ ne diffusera donc pas la Ligue 1", peut-on lire dans le communiqué.

La décision du numéro un de la télévision payante en France pourrait plonger les clubs de football français, qui dépendent des droits TV pour une large partie de leurs budgets, dans une nouvelle période d'incertitudes après les turbulences engendrées par le retrait de l'espagnol Mediapro.

"Cet accord historique fait de Prime Video un partenaire majeur du football professionnel en France (...) et marque le début d'une nouvelle ère pour la Ligue 1 avec des matchs distribués pour la première fois en France sur un service de streaming vidéo", souligne de son côté Amazon dans un communiqué.

L'offensive d'Amazon s'inscrit dans le cadre d'une stratégie globale d'acquisition de droits de retransmission sportifs, dans le football américain notamment, dans la Premier League anglaise ou encore dans le tennis ou le criket.

Le groupe dirigé par Jeff Bezos est ainsi cette année codiffuseur du tournoi de tennis de français Roland-Garros avec l'opérateur public France Télévisions.

(Myriam Rivet et Nicolas Delame, édité par Sophie Louet et Gwénaëlle Barzic)

Les Risques en Bourse

Fermer