Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Documentaire Montpellier Héros sur Canal+ : "Le MHSC a été un super terrain de jeu"
information fournie par So Foot25/09/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Documentaire Montpellier Héros sur Canal+ : "Le MHSC a été un super terrain de jeu"

Documentaire Montpellier Héros sur Canal+ : "Le MHSC a été un super terrain de jeu"

Alors que Montpellier se déplace samedi soir au Parc des Princes, Canal+ diffusera à 19h45, sur Canal Plus Décalé, le premier épisode de sa nouvelle série, Montpellier Héros, six épisodes de 45 minutes sur la saison 2020-2021 du MHSC. Une série rare, car sans aucune porte fermée et qui restitue au plus près les émotions fortes d'une saison inédite de par son contexte. Son réalisateur, Thibault Saingeorgie, raconte.

Pour quelles raisons avez-vous décidé de faire cette série autour de Montpellier et non autour d'un autre club de Ligue 1 ?
À ma connaissance, on n'a même pas eu le temps de tenter de le faire autour d'un autre club. On a réfléchi cette série comme la série XV, réalisée par Étienne Pidoux, qui est une immersion au sein des clubs du Top 14. On a eu l'idée pendant le confinement 2020. On voulait faire un truc en Ligue 1 et j'ai tout de suite proposé Montpellier, qui est un club à part avec son histoire et ses personnages. Avec les dirigeants, que ce soit Laurent Nicollin, Bruno Carotti ou Michel Mézy, et les joueurs, les Andy Delort, Téji Savanier, Vitorino Hilton, etc., on avait des parcours de vie et des éléments qui faisaient du MHSC une très bonne cible et un super terrain de jeu. J'ai aussi une sensibilité montpelliéraine puisque même avant la fin de mon premier contrat à Canal, j'avais été bosser pour un J+1 sur un Montpellier-Caen, en 2017, qui était le premier match à la Mosson joué après le décès de Louis Nicollin. J'avais suivi les ultras du club, c'était une première prise de contact émouvante, et ce reportage avait débouché sur un documentaire de 26 minutes consacré à la succession de Louis Nicollin. La mission était un peu délicate car toutes les trois séquences, je parlais de Louis à Laurent, son fils, donc il y avait pas mal d'émotions. Quand au printemps 2020, j'ai proposé de faire notre série avec Montpellier, on m'a dit : "Si tu y arrives, vas-y..." Et je pense qu'en trois minutes et un appel avec le président Nicollin, c'était acté.

"On voulait montrer comment un club fonctionne, sans qu'on nous dise quoi montrer. Montpellier a joué le jeu et a tout ouvert, sans faire semblant."

Sur l'une des premières séquences du premier épisode, on sent qu'il a énormément aidé à l'ouverture totale des portes, à ce que tous les membres du club forcent un petit peu Lire la suite de l'article sur SoFoot.com