Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

"Dix ans qu'on se prépare pour ça"
So Foot14/02/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

"Dix ans qu'on se prépare pour ça"

"Dix ans qu'on se prépare pour ça"

La Coupe de France est faite de belles histoires, et celle du Football Club de Mtsapéré devait en être une. Le premier club de l'histoire de Mayotte à atteindre les 32es de finale de la compétition s'apprêtait en effet à rejoindre la métropole pour y défier Romorantin le 21 janvier prochain, mais rien ne s'est passé comme prévu. Le problème ? La Covid, encore et toujours, qui a imposé un rapatriement collectif sur l'île hippocampe... alors que l'équipe était déjà rendue en escale à La Réunion. Retour sur cette histoire rocambolesque avec Djadid Abdourraquib, le président du club, qui garde espoir de voir sa formation disputer le match le plus important de son histoire.

Racontez-nous votre mésaventure, qui vous est tombée dessus alors que vous vous dirigiez vers la métropole.
Nous avons pu partir avec 23 joueurs. Naturellement, nos cinq joueurs positifs au coronavirus sont restés à Mayotte. Le vrai problème, c'est que nous avons appris que nous étions cas contacts une fois arrivés à l'aéroport de La Réunion pour une escale... On aurait dû le savoir avant de quitter Mayotte.

Quel sentiment principal vous a habités, quand vous avez appris que vous deviez faire demi-tour ?
On était forcément très déçus, mais je tiens à souligner qu'on garde espoir de venir en France métropolitaine. On suit très rigoureusement un protocole établi par l'ARS, nos joueurs se sont tout de suite mis à l'isolement, et nous nous préparons pour venir en métropole une fois que nous aurons récupéré tous nos joueurs.

"On aurait dû nous empêcher de partir de Mayotte dès le début. Dans notre vol jusqu'à La Réunion, il aurait très bien pu y avoir un cas positif qui aurait contaminé tout le monde."

Mais pour l'instant, vous ne pouvez pas venir... Vous estimez que c'est injuste ?
Pas spécialement. La pandémie est très active dans le monde, cela donne une raison pour empêcher les voyages. Encore une fois, c'est plutôt la manière qui nous a déplu. On aurait dû nous empêcher de partir de Mayotte dès le début. Dans notre vol jusqu'à La Réunion, il aurait très bien pu y avoir un cas positif qui aurait contaminé tout le monde. Le fait d'être partis et d'être déjà en escale, ça a un peu découragé tout le monde. On a été considérés comme des pestiférés.

Comprenez-vous Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer