Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Dites bonjour à la Google Car
information fournie par Partenaire30/05/2014 à 14:30
Temps de lecture: 2 min

La voiture électrique de Google a fait son premier tour auprès du grand public.

La voiture électrique de Google a fait son premier tour auprès du grand public.

On vous avait annoncé que Google prévoyait de présenter sa voiture 100% autonome. C'est désormais chose faite. L'automobile du futur vous emmènera où vous le désirez, du moins à l'intérieur des frontières de la Californie dès septembre prochain. Pour ce faire, nul besoin d'être un as du volant, il vous suffira d'appuyer sur un bouton.

Mini-voiture mais grosse prouesse

Vous avez tenté de passer le permis et avez échoué à deux, trois reprises, voire plus ? Vous n'avez plus de souci à vous faire car la très futuriste Google Car a enfin été présentée devant des yeux ébahis. Et elle risque bien d'être la solution à tous vos tracas routiers, bien que le coût des prototypes actuels soit encore démesuré.
Pour le moment, on n'est assez loin du design racé que peuvent afficher ses "semblables" qui fonctionnent à l'aide d'un véritable chauffeur. Plus petite que la Toyota Prius qui accueillait ses tests, l'auto électrique selon Google ne sera pas votre grande alliée si vous êtes amateur de vitesse. Vous pouvez tout de suite oublier vos rêves de Formule 1. Elle vous transportera néanmoins en toute sécurité, à une vitesse de 40 km/h maximum. Mais la bonne nouvelle c'est qu'en renonçant à la vitesse vous déclinerez au passage toutes les responsabilités qui incombent normalement au chauffeur. La voiturette pouvant vous abriter avec la personne de votre choix, vous aurez le loisir de vaquer à vos occupations sans avoir à vous occuper de quoi que ce soit qui concerne la route. A bon entendeur. . . Vous n'aurez plus qu'à apprécier son autonomie redoutable lorsqu'elle détectera les obstacles, jusqu'à 200 mètres, pour mieux les éviter. Une fois que vous aurez oublié son allure drolatique, entre Autolib' et Playmobil, vous devriez être ravi de ce petit ovni. En revanche ne vous attardez pas sur la question si vous êtes un amoureux du volant, car vous ne pourriez pas vous sentir plus bridé que dans ce bolide miniature.

Cette problématique de voiture sans chauffeur intéresse bon nombre de constructeurs pour une commercialisation à l'horizon 2020. Et, loin de vouloir se lancer à corps perdu dans l'automobile, le géant d'Internet cherche avant tout à pousser l'industrie à s'adapter à cette prérogative nouvelle. Le petit bijou de technologie signé Google n'est pas encore autorisé en France, mais serait-ce pour bientôt ?