Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Didier Domi : "Dans le futur, Messi va avoir davantage d'influence sur l'équipe"
information fournie par So Foot16/09/2021 à 10:00
Temps de lecture: 2 min

Didier Domi : "Dans le futur, Messi va avoir davantage d'influence sur l'équipe"

Didier Domi : "Dans le futur, Messi va avoir davantage d'influence sur l'équipe"

Latéral gauche formé au Paris Saint-Germain et passé par le club de la capitale de 1994 à 1998, puis de 2001 à 2003, Didier Domi décortique la première sortie du trio Messi-Neymar-Mbappé avec le PSG en Ligue des champions à Bruges (1-1).

Comment as-tu trouvé le trio Messi-Neymar-Mbappé pendant ces cinquante minutes où ils ont évolué ensemble sur le terrain ?
Les trois sont compatibles. Il ne faut pas oublier que c'était leur premier match, qui plus est en Ligue des champions. Même avec leurs qualités hors du commun, ce n'était pas facile de commencer d'entrée face à une équipe qui avait une bonne qualité de pressing comme Bruges. Ce qui me paraît clair, c'est que Messi et Neymar ne doivent pas jouer trop loin l'un de l'autre. Quand ils se sont rapprochés, c'était mieux et ils vont faire beaucoup de dégâts à l'avenir avec Mbappé devant eux. L'occasion de Messi où le ballon tape la barre, ça part d'un décrochage de Neymar.


Trouvé par Leandro Paredes au niveau du rond central, Neymar peut ensuite se retourner et accélérer vers le but. Il décalera ensuite sur sa droite Leo Messi, qui a déjà commencé son appel, et dont la frappe terminera sur la transversale.

C'est important face aux équipes qui jouent en 4-2-3-1 car tu avais toujours Vanaken sur le numéro 6 ou 10 et les deux autres qui fonçaient sur nos relayeurs. Dans ces cas-là, il en faut toujours un joueur qui apporte la supériorité numérique au milieu, c'est ça qui est le plus important. Notamment parce que derrière, ce surnombre au milieu libère des espaces sur les côtés. Malheureusement, ce soir, il n'y avait pas la précision technique requise pour enchaîner. L'important, c'est qu'il y ait beaucoup de permutations : cela peut pousser le PSG à être en 4-3-2-1 avec Messi et Ney derrière Mbappé, à voir Messi en numéro 10 et Mbappé-Neymar devant ou encore voir l'Argentin rejoindre progressivement le Brésilien dans l'axe avec Mbappé décalé sur le côté gauche comme sur l'ouverture du score d'Herrera. Il y a deux-trois combinaisons qui vont être perfectionnées au fil du temps.


Au moment où Mbappé centre, il voit les appels en retrait d'Ander Herrera qui pique vers le point de péealty mais aussi celui de Lionel Messi qui quitte son côté droit pour rejoindre l'axe. Si le Basque n'avait pas repris victorieusement le cuir, l'Argentin Lire la suite de l'article sur SoFoot.com