Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des jeans déchirés par des fauves s'arrachent sur Internet
Partenaire20/08/2014 à 08:30
Temps de lecture: 2 min

Les lionnes du zoo de Hitachi semblent apprécier de maltraiter la toile de jean mise à leur disposition par les bénévoles du zoo. Tant mieux, c'est pour la bonne cause.

Les lionnes du zoo de Hitachi semblent apprécier de maltraiter la toile de jean mise à leur disposition par les bénévoles du zoo. Tant mieux, c'est pour la bonne cause.

Pour beaucoup d'hommes, comme de femmes, trouver le jean idéal relève souvent du parcours du combattant. Levi's, Lee, Naked & Famous, The Unbranded Brand, APC, Renhsen, DNM, Nudie, Edwin. . . L'univers du denim est une jungle composée de dizaines et des dizaines de marques, proposant chacune des modèles différents tous les ans. Pourtant, il faut avouer qu'il est souvent bien difficile de distinguer un jean bien coupé d'un autre. Sauf quand il s'agit des modèles de Zoo Jeans, qui se démarquent de la concurrence par leur processus de fabrication bien particulier.

Vous ne connaissez pas Zoo Jeans ? C'est normal, il ne s'agit pas d'une marque comme les autres. Lancée par un groupe de bénévoles du zoo de Kamine à Hitachi, appelé le Mineko Club, elle fabrique des modèles taillés dans de la toile déchirée par des tigres, des lions ou des ours. Au-delà de donner un look grunge du meilleur effet, ou de laisser respirer les jambes l'été, ils font partie d'une opération destinée à lever des fonds. L'argent récolté est ensuite partagé entre l'association de protection des animaux WWF (Word Wildlife Fund) et le zoo lui-même.

Un vieillissement naturel et insolite

Pour transformer les animaux du zoo de Kamine en véritables stylistes à quatre pattes, les bénévoles ont enroulé des toiles de jean autour de pneus, de balles en caoutchouc géantes et de bûches. En s'amusant avec ces jouets un peu particuliers, les animaux abîment le tissu, le trouent, le déchirent, l'étirent. . . Plus besoin de vieillir le jean après ce traitement de choc ! Le zoo veille cependant à ne laisser les bêtes jouer avec les toiles que pendant quatre heures, pour ne pas les retrouver complètement déchiquetées.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le concept séduit. Le mois dernier, trois paires de jeans de ce type ont été vendues aux enchères à plus de 800 euros pièce. Et la cote de la griffe Zoo Jeans continue d'augmenter. Hier, une autre paire a atteint la somme record de 1 500 dollars, soit un peu plus de 1 100 euros. À noter que pour le moment, le zoo se réserve les modèles lacérés par les ours.

Même si l'association WWF Japon ne cautionne généralement pas ce genre d'opération, où des animaux en captivité sont utilisés à des fins lucratives, elle a accepté de recevoir l'argent offert par le zoo de Kamine. En même temps, elle aurait tort de s'en priver.

Les Risques en Bourse

Fermer