Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Des glaçons qui ne fondent pas pour savourer l'été
Partenaire15/07/2015 à 14:30
Temps de lecture: 2 min

Ce n'est pas parce qu'on annonce une nouvelle vague de canicule que vous ne devez boire que des cocktails piscine, ou au contraire des boissons tièdes pour éviter les glaçons.

Ce n'est pas parce qu'on annonce une nouvelle vague de canicule que vous ne devez boire que des cocktails piscine, ou au contraire des boissons tièdes pour éviter les glaçons.

Que vous voyez plutôt vin rosé, pastis, ou martini pour l'apéritif, en été il vous faut une solution pour garder vos boissons bien fraîches. Mais tous les breuvages ne peuvent pas être coupés à l'eau, et encore moins aux glaçons, qui en dénaturent le goût. Et si la solution se trouvait dans les glaçons. . . factices ?

Des glaçons secs et sans glace

La solution idéale consiste à investir dans des cubes de granit, emprisonnant le froid lors de leur passage dans un congélateur. On conseille de les y laisser au moins une heure avant de les servir directement dans votre verre. Ils restituent ensuite le froid bien plus longtemps que des glaçons classiques. Le prix peut paraître élevé de prime abord - comptez entre 15 et 20 euros la douzaine de cubes - mais contrairement aux sacs de glaçons ordinaires, que l'on peut acheter en grande surface, ceux-ci ont une durée de vie illimitée. Il existe également des équivalents en céramique, en pierre polaire ou en métal, en fonction des boissons dans lesquels vous souhaitez les utiliser. A vous de juger quelle est l'option qui vous convient le mieux.

C'est particulièrement indiqué pour ceux qui ne veulent pas renoncer à leur whisky préféré pendant la saison chaude. Car s' il est conseillé de le consommer à température ambiante, il supporte bien un petit coup de frais, à condition de ne pas l'arroser d'eau du robinet, car elle gâche ses arômes et lui ajoute parfois des notes chlorées désagréables.

Si l'aspect des modèles en pierre vous rebute, vous pouvez toujours vous tourner vers les glaçons en plastique. Ils ressemblent comme deux gouttes d'eau à des vrais et ils en ont les vertus refroidissantes mais ces glaçons factices sont en fait de petites boîtes en plastique qui renferment de l'eau glacée. Alors qu'ils se liquéfient à l'intérieur de leur contenant, à mesure que vous sirotez, votre cocktail rétro reste intact et frais. Vous pouvez vous en procurer pour un peu moins de 10 euros les 30.

Comme ces faux glaçons ne fondent pas dans votre verre, ils conservent les saveurs de votre élixir tout en le rendant plus frais, et donc plus appréciable par temps chaud.

Les Risques en Bourse

Fermer