Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

David Laubertie, tête pensante du Dakar Sacré-Coeur
information fournie par So Foot03/12/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

David Laubertie, tête pensante du Dakar Sacré-Coeur

David Laubertie, tête pensante du Dakar Sacré-Coeur

Enfant d'Égletons, une petite bourgade corrézienne, David Laubertie est aujourd'hui la tête pensante de l'AS Dakar Sacré-Cœur. Ce club de Ligue 1 sénégalaise, partenaire de l'OL, a fait de lui son directeur sportif à l'été 2020, avant de le nommer entraîneur de l'équipe professionnelle six mois plus tard. À 52 ans, l'ancien entraîneur du Stade poitevin et de l'US Chauvigny (N3) cumule aujourd'hui les deux fonctions, avec la ferme intention de lancer des jeunes au plus haut niveau.

" Il faut jouer à votre meilleur niveau, à chaque match. C'est ce qu'on vous demandera en Europe ! " , lance David Laubertie, debout au centre du vestiaire, à ses hommes qui l'entourent. Ce samedi 27 novembre 2021, Dakar Sacré-Cœur (DSC) reçoit l'AS Pikine, une grosse pointure de la Ligue 1 sénégalaise, pour le compte de la deuxième journée de championnat. Les derniers mots du coach avant l'entrée sur la pelouse ne sont pas jetés dans le vent. Ils évoquent un projet entier, celui du DSC : propulser les minots à fort potentiel dans les meilleurs championnats du Vieux Continent. Une sorte de " secret de polichinelle " pour le partenaire de l'Olympique lyonnais, qui assume son statut de club formateur, aux dépens de celui de candidat à un titre national.

Le cumul des mandats


Deux jours avant la rencontre contre l'AS Pikine, David Laubertie est au centre d'entraînement du Dakar Sacré-Cœur, situé en plein milieu de la capitale sénégalaise. Son gabarit ne fait pas de lui l'homme le plus imposant sur le terrain, mais sa posture et son aura font le job. Sous une chaleur étouffante, il dirige son équipe lors d'une mise en place offensive dans la configuration du prochain match. Face au 4-1-4-1 fictif de son futur adversaire, David Laubertie interroge ses joueurs : " Il y a plus de place dans l'axe ou sur les côtés ? Vous le voyez ! Il faut éviter la zone axiale, contourner leur bloc équipe et trouver des intervalles. On doit se servir de nos excentrés et envoyer de bons centres."

"On doit passer par le jeu, pratiquer un bon football, être propre techniquement, maîtriser le jeu de position et différents systèmes, car les joueurs qui partent doivent avoir ces connaissances dans leurs bagages."

Vêtu d'un trois-quarts indémodable et d'un tee-shirt gris floqué de ses initiales et de la mention " staff pro " sur le dos,