Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Courir en hiver, les bons gestes
Partenaire06/12/2013 à 08:30
Temps de lecture: 2 min

Courir en hiver, les bons gestes

Courir en hiver, les bons gestes

En temps normal, il faut une certaine motivation pour faire son footing. Vous devez vous lever de bonne heure plutôt que de profiter de votre grasse matinée du dimanche, ou bien vous forcer à ressortir après une longue journée de travail. L'hiver, c'est encore pire. Froid, pluie et vent auraient de quoi dissuader le sportif le plus chevronné. Heureusement, il existe de bonnes pratiques pour faire face à ces conditions difficiles. Se protéger du froid est un bon début, mais bien se préparer et s'équiper est également primordial. Voici nos conseils pour que votre footing reste un moment agréable, même au mois de décembre.

Ménager son organisme

En premier lieu, ne négligez pas l'échauffement, qui vous permettra d'améliorer vos performances, mais aussi de préserver vos muscles, tendons et articulations d'une blessure malheureuse. C'est encore plus important si vous courez l'hiver, votre organisme étant naturellement refroidi. Des exercices en intérieur, des étirements puis un début de course à allure modérée (endurance fondamentale) vous permettront de démarrer sur les meilleures bases. A la fin de votre footing, répétez ces étirements afin d'éviter l'hypothermie, qui guette si vous arrêtez votre effort trop brusquement alors que vous êtes encore dans un environnement froid, et les courbatures.

S'hydrater et se ravitailler

Avant de vous lancer, il est primordial de penser à vous alimenter. Pas en engloutissant un hamburger évidemment, mais en privilégiant les glucides. En effet, vos besoins énergétiques augmentent face au froid et vous risquez donc l'hypoglycémie si vous partez à jeun. N'hésitez pas non plus à emporter de quoi vous ravitailler pendant la course : barres de céréales, fruits secs, gels énergétiques et bien sûr de l'eau, beaucoup d'eau. Respirer l'air froid accélérant la déshydratation, vous en aurez plus que jamais besoin. Pour limiter ce désagrément, vous pouvez aussi essayer d'inspirer par le nez et d'expirer par la bouche, ce qui réchauffera l'air avant qu'il n'arrive dans vos poumons.

Bien s'habiller et rester visible

Respirer, conserver la chaleur et vous protéger des intempéries, ce seront les trois commandements pour choisir votre équipement. Avec des sous-vêtements techniques (boxer, débardeur, chaussettes ou collants running), un maillot à manches longues et une veste imperméable zippée (que vous pourrez ouvrir selon votre sensation de froid), vous serez paré à tous les temps, ou presque. Pensez tout de même à couvrir votre tête, vos mains et évidemment vos pieds. Pour ces derniers, des chaussures de trail, voire des chaussures de course avec petits crampons (en cas de neige) peuvent être un plus. Si vous avez une paire de rechange pour laisser l'autre respirer et sécher pendant le footing, c'est encore mieux. Enfin, ne négligez pas la sécurité. De nuit ou par temps sombre, une veste ou un dossard fluorescent (voire une lumière à fixer sur vos vêtements) vous permettront d'être vu des automobilistes et d'éviter un accident. Avec tous ces conseils, vous n'avez plus aucune excuse !

Les Risques en Bourse

Fermer