Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conte et Pirlo, les destins mêlés de ce Juventus-Inter
So Foot15/05/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Conte et Pirlo, les destins mêlés de ce Juventus-Inter

Conte et Pirlo, les destins mêlés de ce Juventus-Inter

Longtemps capitaine de la Juventus, Antonio Conte était revenu à Turin en 2011 en tant que coach pour redonner à la Vieille Dame de sa superbe. Avec succès. Aujourd'hui, Conte est en train d'en faire de même avec l'Inter, championne d'Italie après dix années sans trophée. Et en cette avant-dernière journée de Serie A, il pourrait bien planter le coup de poignard final à son ancien amour : en venant s'imposer à l'Allianz Stadium, il pourrait tout simplement priver la Juventus de Ligue des Champions. Ce Juve-Inter, c'est Game of Thrones.

Le football, comme la vie, est une histoire de cycles. De ritournelles, qui vont, qui viennent. De cercles et de boucles. Le Juventus-Inter de ce samedi symbolise à lui seul tout cela. D'un côté, il y a la Juventus. Une décennie au sommet. Une décennie à régner sans partage sur la Botte, à engloutir tous les titres, ne laissant que des miettes à ses poursuivants (9 Scudetti de suite, 4 Coupes d'Italie, 5 Supercoupes). De l'autre, il y a l'Inter. Une décennie de néant. Aucun trophée depuis la Coupe d'Italie en 2011, dix années à se chercher, à se reconstruire, à changer de direction, à passer de Leonardo à Gasperini, de Stramaccioni à Mazzarri, de Mancini à Frank de Boer. Et puis, cette année, les cercles de deux équipes se sont croisés, se sont touchés, et se sont refermés l'un sur l'autre. Avec deux hommes - allez, trois même - qui avaient été les porte-étendards du renouveau juventino il y a dix ans, et qui ont aujourd'hui changé de costume, modifiant ainsi la trajectoire des destins des deux équipes. Antonio Conte. Andrea Pirlo. Et, le troisième larron de l'ombre, Beppe Marotta.

Conte et Pirlo, le Yin et le Yang


A l'été 2011, après deux saisons moisies terminées à la 7e position, la Juventus décide de passer un grand coup de balais dans son institution. La situation est alors compliquée : le club affiche des pertes de 95 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 172 millions. À la tête du club depuis une année, Andrea Agnelli s'active et, à l'été 2011 donc, l'inauguration du Juventus Stadium et l'augmentation de capital de 120 millions d'euros finissent de parachever la reprise en main financière et sportive du club. Au coeur du nouveau projet : Antonio Conte, légende bianconera (419 matchs toutes compétitions confondues), et Beppe Marotta, ex-directeur sportif de la Samp. Qui, après avoir recruté Andrea Barzagli pour sa première année à Turin, met le turbo Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer