Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment stocker ses données en toute sécurité ?
Partenaire22/11/2014 à 13:00
Temps de lecture: 5 min

Il suffit d'adopter de bons réflexes pour sécuriser ses données et profiter de la technologie en toute sérénité.

Il suffit d'adopter de bons réflexes pour sécuriser ses données et profiter de la technologie en toute sérénité.

A l'heure du tout numérique, nos données sont stockées sur des plateformes diverses et variées. En dehors de vos photos publiques sur les réseaux Facebook, Twitter et Instagram et ses dérivés, de votre musique sur iTunes, ou de tout autre fichier vidéo ou document texte, il faut s'équiper correctement pour conserver ce qui doit rester privé. On laisse une partie de nos données directement sur nos appareils intelligents : ordinateurs, tablettes et les inévitables smartphones auxquels on est accros. Mais est-ce bien raisonnable ? Décryptage.

En matière de stockage il faut répondre à deux enjeux majeurs : le premier étant la capacité, en particulier pour des volumes conséquents, et le second concerne le respect de votre vie privée. La première étape consiste à évaluer le volume de stockage minimum dont vous devez disposer. Une fois que vous pensez avoir vu juste, il faut envisager l'espace dont vous aurez besoin dans le futur.
Stocker beaucoup, c'est possible, et la meilleure des solutions pour le faire est de se munir d'un disque dur externe, que vous choisirez en fonction de l'espace de stockage dont vous avez besoin. Mais la sécurité se joue plus loin. L'intérêt d'un disque dur externe réside dans le fait qu'il n'est pas branché et donc pas connecté, ce qui le rend inaccessible au piratage. Il est donc utile si vous vous prêtez au jeu, c'est-à-dire en le tenant à distance de votre ordinateur lorsque vous n'avez pas besoin d'avoir accès à ce qu'il renferme. Le must absolu, c'est même de pousser la méfiance à rester en mode hors connexion lorsque votre disque dur externe est relié à votre ordinateur. Si vous deviez n'adopter qu'une méthode, c'est à coup sûr la meilleure.

La tête dans les nuages

Sachez que rien n'est figé et que vous pouvez coupler les modes de stockage, d'une part pour maximiser l'espace disponible et d'autre part pour vous protéger en ne mettant pas tous vos oeufs dans le même panier. Car, comme nous le disions plus haut, vous n'êtes jamais tout à fait à l'abri d'un piratage ou de toute autre déconvenue susceptible de poser problème.
On voit pulluler les offres de type Dropbox et autres clouds mais elles ne sont pas toutes équivalentes en termes de sécurisation des données. Malgré leurs différences, elles ont un point commun : celui de donner virtuellement un accès total à vos données à des entreprises, sans aucune surveillance réelle de votre part. Car si théoriquement vos données sont protégées, les conditions dans lesquelles ces services sont assurés sont régies par les lois applicables dans le pays dont émane la société. En clair, si le cloud que vous utilisez repose sur des conditions ambiguës, en cas de pépin, l'entreprise décline toute responsabilité. Pas très rassurant.
Les prestataires dits de coffres-forts électroniques sont plus rigoureux dans leur politique de confidentialité, mais encore une fois, il faut bien étudier en détail des conditions avant d'accepter. De plus, pour être considérés comme sérieux, ils doivent demander au moins une double vérification de l'identité de la personne qui cherche à consulter les données qui y sont stockées. Cela peut passer par exemple par un mot de passe couplé avec un code envoyé par SMS.

En somme, nous ne sommes pas en train de vous dire d'oublier définitivement le cloud, mais plutôt d'en faire bon usage. Pour ce faire, évitez au maximum d'y placer des informations trop précieuses vous concernant ou concernant votre travail, ou quoi que ce soit que vous jugiez strictement personnel. Rappelez-vous également que le prix de ces offres doit se justifier par le niveau de sécurité plus que par l'espace de stockage qu'elles proposent.

Internet, la liberté à double tranchant

Pensez à Facebook, ce réseau social devenu proprement culte, qui regroupe une quantité importante d'informations au sujet de ses utilisateurs, c'est-à-dire d'à peu près tout le monde. Avec des changements successifs de conditions d'utilisation, le site fondé par Mark Zuckerberg s'est forgé une image controversée. En effet, vos données personnelles appartiennent de plus en plus à la plateforme bleue, à chaque nouvelle mise à jour de la politique de confidentialité du site. C'est non seulement une intrusion dans votre vie privée, mais également un moyen insidieux de s'approprier ce qui devrait vous appartenir par essence : vos informations, vos données, vous en fait. Or, avec sa dernière révision, Facebook prévoit que les contenus de votre compte, y compris de vos échanges prétendument "privés" lui appartiennent désormais de facto. Ne vous laissez donc pas piéger par l'apparente futilité des réseaux sociaux, car bien qu'ils soient des outils agréables d'utilisation et qu'ils vous permettent de vous connecter avec le monde entier, la contrepartie est potentiellement dangereuse.

On ne veut pas vous faire peur. En revanche, on vous invite à faire un usage réfléchi des différents outils connectés, pour n'en tirer que le meilleur, sans jamais vous mettre à découvert à votre insu. De la même manière qu'il faut adopter une navigation vigilante, c'est-à-dire faire attention à ne pas fréquenter des sites douteux, votre connexion doit être sécurisée, sans quoi vous vous exposez de vous-même aux menaces. Prenez garde à avoir des codes wifi suffisamment complexes pour que personne ne puisse se connecter chez vous à distance.

Un smartphone, ça se sécurise aussi. Il échappe mystérieusement à nos bonnes habitudes comme si le fait qu'il s'agisse (à la base) d'un téléphone, en faisait un objet hors de danger. Pourtant, c'est totalement faux ! Comme beaucoup d'entre nous, vous vous rendez certainement coupable d'y stocker "toute votre vie" sans vous poser de question. Essayez de mettre un terme à cet usage qui fait de votre téléphone intelligent une zone de non droit, si vous tenez à vos données. C'est particulièrement vrai pour les appareils sous Android car les applications n'y sont pas systématiquement sécurisées, contrairement à la politique d'Apple. Quoi qu'il en soit, évitez d'autoriser des applications nébuleuses à accéder à vos fichiers (photos, vidéos, etc. ) ou à votre répertoire si cela n'est pas nécessaire. En restant prudent sur ce terrain, vous pouvez continuer d'utiliser votre smartphone comme un outil de stockage, et pas des moindres, en toute sécurité.

En définitive, à chaque support ses données. Il faut donc prendre soin de ne pas mettre n'importe quel type de de fichier ou d'information sur n'importe quel appareil ou plateforme.

Sécuriser ses données revient plus souvent qu'on ne croit à sécuriser l'accès à vos outils de tous les jours, à commencer par protéger votre ordinateur.

Les Risques en Bourse

Fermer