Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Comment repasser une chemise sans se prendre la tête ?
information fournie par Partenaire22/01/2015 à 14:30
Temps de lecture: 4 min

Le repassage d'une chemise est tout sauf une mission impossible... À condition de se montrer rigoureux !

Le repassage d'une chemise est tout sauf une mission impossible... À condition de se montrer rigoureux !

Ça y est, vous avez profité des soldes pour redonner un coup de frais à votre garde-robe. Vous avez bien suivi nos conseils pour dénicher de nouvelles chemises parfaitement adaptées à votre morphologie, ainsi que nos astuces pour allonger au maximum leur durée de vie. Mais si l'entretien d'une paire de baskets, ou même de chaussures en daim ou en cuir, ne demandent pas une grande expertise, garder une chemise impeccable au quotidien est un exercice bien plus délicat. Et le plus difficile avec une chemise reste l'étape tant redoutée du repassage, qui relève du véritable casse-tête pour une grande partie d'entre nous. Pour vous éviter de vous arracher les cheveux, au risque de provoquer un début de calvitie, nous avons compilé pour vous toutes les astuces qui vont transformer cette corvée en jeu d'enfant. . . Ou presque.

Une bonne préparation

Le plus simple, quand on s'attelle au repassage d'une flopée de chemises, reste de procéder par étapes afin de ne pas s'emmêler les pinceaux. Et la première chose à faire, en attendant que votre fer chauffe, consiste à vérifier la nature du textile de vos chemises. En effet, chaque matière demande une température de fer plus ou moins chaude. Vous pouvez vous aider des logos présents sur vos vêtements pour vous aiguiller, et plus précisément de celui qui représente un fer à repasser contenant des points. Un point signifie un repassage au fer froid, et concerne les tissus en acrylique, nylon ou acétate (110°C). Deux points demandent d'augmenter un peu la température du fer, jusqu'à 150°C, pour le polyester et la laine. Enfin, les trois points autorisent un repassage au fer très chaud, pour les pièces en coton ou en lin (200°C). Après ça, il ne vous reste plus qu'à régler la table à repasser à votre taille, pour ménager votre dos, avant de rentrer dans le vif du sujet.

Un repassage en cinq étapes

Pour vous faciliter la tâche, on vous conseille de respecter un ordre précis lorsque vous repassez vos chemises.

Tout d'abord, commencez par le col . Posez-le à l'envers et face à vous, et passez le fer dans le sens de la longueur, de la pointe vers le centre. Ensuite, répétez l'opération à l'endroit avant de repasser le col rabattu pour bien marquer le pli. Si les pointes rebiquent, insistez sur ces zones.

La deuxième étape concerne les épaules , également appelées empiècements dans le jargon de la couture. Pour débuter, enfilez l'une des épaules sur le côté étroit de la planche à repasser, avant d'appliquer le fer bien à plat. Lors de cette tâche, veillez à ce que la couture de l'empiècement reste bien parallèle au bord de la table. Pour atteindre les zones situées sur les côtés, changez la chemise de position, puis répétez l'opération pour l'autre épaule.

Ensuite, il faut passer aux manches . Tout d'abord, attelez-vous aux poignets en passant le fer à l'intérieur des manchettes, puis à l'extérieur comme pour le col, en prenant soin d'éviter les boutons. Une fois cette opération accomplie, passez aux manches proprement dites. Étirez-les au maximum sur la planche à repasser, manchettes ouvertes vers le haut, et passez le fer dans le sens de la longueur du col vers la manche en insistant sur les bords. Enfin, faites la même chose à l'envers, en évitant de trop marquer les plis sur les côtés.

L'avant de la chemise constitue la quatrième et avant-dernière étape. Pour la mener à bien, posez un pan avant de la chemise sur la table à repasser, en plaçant le col du côté pointu de la planche. La boutonnière, elle, doit rester perpendiculaire au bord de la table. Commencez ensuite par passer le fer sur la boutonnière, puis attaquez-vous aux poches, et veillant à bien contourner les boutons. Une fois les deux pans repassés, chassez les plis sur le reste du vêtement.

Enfin, la dernière étape est celle du dos de la chemise . Pour ne pas faillir dans la dernière ligne droite, posez le vêtement bien à plat sur la planche, dos vers le haut, et placez les manches de chaque côté de la table. Appliquez ensuite le fer du bas vers les épaules, en déplaçant la chemise pour atteindre les zones situées sur les côtés.

Et voilà, mission accomplie ! Vous voyez que ce n'était pas si compliqué, cinq minutes suffisent pour repasser une chemise à la perfection grâce à cette méthode. Un dernier conseil : pour toutes ces étapes, et en particulier pour les deux dernières, on vous conseille de ne pas lésiner sur la vapeur. Cela permet de détendre les fibres pour un résultat encore plus probant.

Les petites astuces qui font la différence

Pour ne pas ruiner tout votre travail, veillez à suspendre votre chemise à un cintre juste après le repassage, en fermant au moins le premier bouton. Mais si vous préférez porter une chemise légèrement froissée, il vous reste la méthode de la salle de bains, qui consiste à suspendre le vêtement à un cintre pendant votre douche. La vapeur dégagée par l'eau chaude va permettre d'éliminer en partie les plis, en détendant les fibres du tissu.

Enfin, si vous souhaitez vous faciliter la tâche du repassage, suspendez vos chemises à des cintres dès la fin du cycle de lavage de votre machine à laver. Cela permettra d'éviter qu'elles ne soient trop froissées avant de passer le fer, et vous gagnerez ainsi de précieuses minutes.

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour devenir un as du fer à repasser, il ne vous reste plus qu'à passer aux travaux pratiques. Bon courage !