Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Comment Manchester United peut-il se sortir de ce bourbier ?
information fournie par So Foot26/10/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Comment Manchester United peut-il se sortir de ce bourbier ?

Comment Manchester United peut-il se sortir de ce bourbier ?

Humilié à domicile face à Liverpool dimanche (0-5), auteur d'un mois d'octobre désastreux en Premier League, Manchester United tire la tronche, et Ole Gunnar Solskjær est certainement déjà en train de faire ses cartons. Maintenant, le triple vainqueur de la C1 doit se remettre en question pour laver son honneur.

Décaler Cristiano Ronaldo à gauche

Avec lucidité, Leonardo Bonucci a évoqué le cas Cristiano Ronaldo il y a une semaine sur Prime Video : "Avant, l'équipe (la Juventus) jouait pour Cristiano, maintenant on a l'obligation et le devoir de retrouver ce qu'était la mentalité Juventus avant Cristiano." Accueillir Cricri dans un vestiaire et un onze n'est pas de tout repos, et c'est maintenant au tour de United d'y (re)passer, se retrouvant dans l'obligation de jouer pour lui afin de le faire briller. Le fait est que le Portugais est muet depuis quatre parties de Premier League, son but pour l'honneur contre Liverpool ayant été refusé d'un chouïa. Son positionnement seul dans l'axe y est peut-être pour quelque chose, lui qui avait l'habitude de jouer à deux pointes l'an passé et qui avait réalisé sa meilleure saison en Serie A (31 pions, 5 offrandes en 33 matchs en 2019-2020) en évoluant majoritairement côté gauche - du moins sur le papier - au bon souvenir de ses années au Santiago-Bernabéu. Maintenant, courage au futur entraîneur mancunien pour ordonner à Sa Majesté CR7 de se décaler vers la ligne de touche.

Se souvenir de l'automne 2011

Se manger un +5 - dont cinq buts encaissés par David de Gea lors d'une seule et même période - à domicile de la part de son rival à la fin du mois d'octobre n'a jamais empêché Manchester United de réaliser une grosse saison par la suite. Le 23 octobre 2011, soit dix ans et un jour avant le massacre de Salah & co, MU explosait à Old Trafford contre Manchester City (1-6), Mario Balotelli plantait un doublé et se questionnait sur la vie ("Why always me ?") et les locaux prenaient un sérieux coup sur la caboche. La morale de l'histoire, puisqu'il y en a une, c'est que les Reds Devils de 2011-2012 enchainèrent huit succès et un nul après cela, ne perdirent que quatre autres matchs sur la totalité de l'exercice et finirent deuxièmes de PL, battus à la différence de buts par...