Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Comment la finale du championnat haïtien a tourné au drame
So Foot14/01/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Comment la finale du championnat haïtien a tourné au drame

Comment la finale du championnat haïtien a tourné au drame

La finale retour de la D1 haïtienne, disputée dimanche 10 janvier, a viré au drame, avec deux personnes tuées, selon plusieurs sources locales. Retour sur une terrible journée.

En général, une finale se termine par des scènes de liesse et de joie. Les gagnants font la fête pendant que les perdants se prennent la tête à deux mains. Mais ce dimanche 10 janvier, à Haïti, la finale du championnat de clôture opposant l'Arcahaie FC, vainqueur du championnat d'ouverture en 2019, et le Violette AC, dont le dernier sacre remonte à 1999, s'est ponctué de la pire des façons. Par des scènes de guerrilla et de violence inouïe, qui ont entraîné la mort de deux personnes, l'une d'elles étant un jeune supporter de 22 ans, tué par une balle tirée par la police présente sur les lieux.

Mais comment en est-on arrivé là ? Manoel Nelson, journaliste haïtien pour Leagues Sport Plus, lui-même blessé ce dimanche, tente de rembobiner le fil. "C'était déjà un match désagréable à l'aller. Les joueurs se disputaient beaucoup, et le public avait déjà lancé des pierres et des bouteilles vers le terrain." Une version presque édulcorée, la rencontre s'étant carrément terminée par une bagarre générale au centre FIFA Goal de la Croix-des-Bouquets. Cette manche aller avait, pour la précision, été remportée quatre jours auparavant à Port-au-Prince par Violette (2-1). Avec notamment un but d'un certain Roberto Baggio Louima (mais ça, c'est encore une autre histoire).

Deux cartons rouges, puis le chaos


Ce dimanche, donc, les retrouvailles entre les deux formations ont rapidement dégénéré. Alors que le score est de 1-1 après une demi-heure de jeu (un score qui offrait virtuellement le titre à Violette), un joueur de Violette, Mardochée Pompé, commet une énorme faute sur Olnick Alezy. Le ton monte entre les deux hommes, des insultes fusent, l'arbitre intervient et les expulse tous les deux. Révoltés, les fans de l'Arcahaie FC se mettent à lancer des pierres et des bouteilles sur le terrain. C'est alors que tout part en vrille. "Le coach de Violette a alors lancé une chaise sur un fan de notre équipe, et le match a basculé", raconte Clifford Thomas, le capitaine de l'Arcahaie. Envahissement de terrain, jets de projectiles... Tout y passe.



"L'objectif de
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer